Cyberattaques: les gamers pris pour cible

Cyberattaques: les gamers pris pour cible

La communauté mondiale des gamers se retrouve dans la ligne de mire des cybercriminels, révèle une enquête de Kaspersky.

Durant la période allant de juillet 2022 à juillet 2023, une vulnérabilité croissante a été observée, permettant aux attaquants de s'infiltrer et d'accéder à des données personnelles au sein de cette communauté très dynamique.

Au cours de cette année, Kaspersky a recensé pas moins de 4 076 530 tentatives d'infection, impliquant 30 684 fichiers uniques se faisant passer pour des jeux populaires, des modifications, des astuces et autres applications liées aux jeux. Cette menace a touché 192 456 utilisateurs à l'échelle mondiale, soulignant la gravité du problème.

Les chiffres révèlent que Minecraft est la cible privilégiée des cybercriminels, générant 70,29% de toutes les alertes. Roblox suit de près, représentant 20,37% des incidents, tandis que d'autres jeux notables tels que Counter-Strike: Global Offensive, PUBG, et Hogwarts Legacy sont également exposés à des menaces.

La situation s'aggrave lorsque l'on se tourne vers la communauté des gamers sur mobile, qui compte plus de trois milliards de passionnés, soit près de 40% de la population mondiale selon le rapport Newzoo 2023. En parallèle, Kaspersky a enregistré 436 786 tentatives d'intrusion de dispositifs mobiles au cours de cette période, affectant 84 539 utilisateurs.

Parmi les jeux utilisés comme appâts, Minecraft demeure en tête avec 90,37% des attaques ciblant 80 128 gamers. Des régions spécifiques, telles que l'Indonésie et l'Iran, ont été particulièrement touchées par des attaques spécifiques, soulignant la mondialisation de cette menace.

Un fait particulièrement inquiétant est l'émergence de SpyNote, un Trojan espion déguisé en modification de jeu sur la plateforme Android de Roblox. Capable de fonctionnalités d'espionnage avancées, ce malware met en évidence la sophistication des attaques ciblant les gamers.

Le rapport souligne également la persistance des méthodes classiques telles que le phishing et les pages de distribution contrefaites. Ces tactiques restent une menace significative, les cybercriminels se faisant souvent passer pour des versions piratées de jeux populaires pour piéger les utilisateurs.

Dans ce contexte en constante évolution, où les données personnelles et financières des gamers sont de plus en plus exploitées, l'expert en cybersécurité de Kaspersky, Vasily Kolesnikov, met en garde contre la nécessité cruciale d'accroître la sensibilisation à la cybersécurité au sein de la communauté des gamers.

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 20 Mai 2024

E-Sports: bien plus qu'un simple jeu

Dimanche 19 Mai 2024

Deepleaf: une innovation au service des agriculteurs

Samedi 18 Mai 2024

DeepTech: aperçu de l'écosystème en Afrique

Samedi 18 Mai 2024

lnnovation technologique : des avancées significatives dans les secteurs clés

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux