Emploi IT au Maroc: les métiers les plus recherchés

Emploi IT au Maroc: les métiers les plus recherchés

Après un léger ralentissement en 2020 en raison de la pandémie, les entreprises embauchent pour des postes technologiques à des taux jamais vus auparavant.

 

Par K. A.

Ces dernières années, les métiers de la tech ont donné naissance à un dynamisme qui ne se dément pas. En plus de la forte demande et des salaires relativement élevés, ces emplois technologiques ne nécessitent pas de diplôme ou de formation traditionnelle, notamment pour les freelancers. Selon des données récentes, 54% de la main-d'œuvre de Google étaient constituées en 2021 de travailleurs et entrepreneurs indépendants - soit plus de la moitié.

Quiconque peut devenir qualifié en participant à un bootcamp accéléré de quelques mois, en codage, en cybersécurité ou en science des données. Aussi, ces métiers sont accessibles à partir du BTS ou du BUT informatique. Toutefois, un Master est préférable. Dans cet article, nous allons examiner les principaux métiers de la tech les plus recherchés sur le marché de l’emploi marocain. Tour d’horizon.

 

Ingénieur en sécurité de l'information

La cybersécurité est devenue une priorité absolue depuis la migration vers le cloud en 2020. Un ingénieur en sécurité de l'information est un poste de niveau intermédiaire à supérieur en cybersécurité, qui implique la construction et la conception de systèmes assurant la sécurité du réseau et des logiciels d'une entreprise. Les ingénieurs en sécurité de l'information nécessitent une bonne connaissance des systèmes Linux, UNIX et Java, ainsi qu'une connaissance de l'écriture de logiciels, des systèmes SSL, SSH et SIEM. Selon  «Glassdoor», le salaire moyen pour ce métier dans le Royaume est de 12.500 DH.

 

Développeur full-stack

Les développeurs de logiciels et de sites Web sont devenus essentiels pour toute entreprise qui utilise des produits ou des services numériques. Très convoités sur le marché de l’emploi, les ingénieurs fullstack peuvent travailler à la fois en front-end (site Web ou interface utilisateur) et backend (serveur), ce qui signifie que les employeurs n'ont pas besoin d'embaucher des développeurs frontend et backend séparément. Les entreprises recherchent des développeurs qui peuvent être flexibles et couvrir différentes piles technologiques en cas de besoin, a déclaré le spécialiste du secteur «CodingDojo». Selon «Kezakoo», le salaire moyen pour ce métier est de 15.000 DH.

 

Data Scientist

La science des données est un rôle relativement nouveau, mais qui se développe rapidement à mesure que les entreprises investissent davantage dans l'apprentissage automatique et l'analyse des données pour en savoir plus sur leurs clients, améliorer leurs services et exploiter de nouvelles sources de revenus. Les Data Scientists collectent, organisent et transforment les données en informations exploitables par l'entreprise, ce qui implique généralement l'application d'algorithmes d'apprentissage automatique pour analyser les décisions commerciales et leurs résultats. IBM a publié les résultats de la recherche dans son rapport annuel en 2021  : il estime que l'économie américaine perd 3,1 milliards de dollars chaque année en raison de la mauvaise qualité des données. Au Maroc, le salaire moyen pour le poste de Data Scientist est de 13.500 DH, selon «Glassdor». 

 

Ingénieur en apprentissage automatique

Un ingénieur en apprentissage machine est un scientifique des données de niveau intermédiaire à supérieur qui se concentre sur l'intelligence artificielle (IA) et l'aspect apprentissage machine (ML). Selon Statista, plus de 91% des principales organisations dans le monde sont actuellement impliquées dans ce domaine d'investissement. Ces ingénieurs auront une connaissance approfondie du machine learning et pourront travailler dans plusieurs structures de données et environnements différents. En moyenne, les ingénieurs en apprentissage automatique gagnent un peu plus de 12.000 DH/mois, selon «Indeed».

 

Développeur Java

Java reste l'un des langages de programmation les plus populaires utilisés par les développeurs et qui figure en tête de la liste «CodingDojo» des langages les plus demandés en 2022. Largement utilisés dans les applications mobiles Android, les applications de bureau, les téléviseurs intelligents et autres, Java a été trouvé dans plus de 80.000 offres d'emploi actives sur Indeed. Selon «Glassdor», le salaire moyen d'un développeur Java au Maroc est de 10.400 DH, ce qui en fait une compétence lucrative à avoir à son actif - bien que l'on puisse en dire autant de la plupart des langages de programmation. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 14 Juin 2024

Festival Mawazine: culture, diplomatie, économie et impact social

Vendredi 14 Juin 2024

Forum de Paris sur la paix: une plateforme de discussions sur les «Transitions justes»

Jeudi 13 Juin 2024

Maroc météo : fortes rafales de vent avec chasse-poussières vendredi et samedi dans plusieurs provinces

Jeudi 13 Juin 2024

Fonds Mohammed VI pour l'investissement : 300 millions de DH engagés à ce jour

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux