Casablanca: les moments forts qui ont marqué la 1ère édition du "Cyber Security Day"

Casablanca: les moments forts qui ont marqué la 1ère édition du "Cyber Security Day"

Le paysage de la cybersécurité au Maroc a été le centre d'attention lors de la première édition du "Cyber Security Day", un événement organisé par le leader marocain de la sécurité informatique, Cyberforces, en collaboration avec le cabinet de conseil Wavestone.

 

La journée du 21 novembre à Casablanca a été marquée par la première édition du "Cyber Security Day". Cette édition a réuni un éventail d'experts et d'acteurs influents tels que Wavestone, Fortinet, Netscout, IDC et Dell Technologies. Objectif : explorer les enjeux et perspectives d'une résilience numérique au Maroc.

Reda Bakkali, président directeur général du Groupe Ineos Cyberforces, a souligné que ce "Cyber Security Day" inaugure un rendez-vous annuel dédié à l'exploration des dernières avancées en matière de cybersécurité.

Dans son discours, Bakkali a mis en exergue le caractère mondial du défi de la cybersécurité, représentant désormais 1% du PIB mondial. Malgré la modernisation de l'infrastructure numérique et les efforts de renforcement de la résilience en cybersécurité au Maroc, le pays demeure le plus touché par les cyber-attaques en Afrique, selon Interpol.

Shilpi Handa, directrice de recherche associée à l'International Data Corporation (IDC), a partagé des données significatives sur la situation des cyber-attaques au Maroc et en Afrique. Plusieurs pays africains, dont le Maroc, le Kenya et l'Afrique du Sud, demeurent fortement exposés à ces attaques, ciblant principalement les secteurs public, bancaire, des télécommunications et industriel.

Les discussions ont mis en avant la nécessité d'une meilleure répartition et consolidation du budget dédié à la sécurité cloud, ainsi qu'un investissement accru dans le développement de l'infrastructure, conjugué à une utilisation plus efficace des technologies émergentes telles que l'intelligence artificielle.

Frédéric Goux, partenaire en cybersécurité chez Wavestone, a rapporté une augmentation de la maturité globale en cybersécurité, notant que de plus en plus d'entreprises allouent jusqu'à 5% de leur budget IT à cette fin. Il a souligné que les attaques restent principalement opportunistes, visant souvent les structures plus petites, suivies de menaces de diffusion publique des données.

Les intervenants ont convenu de manière unanime que la complexité des systèmes et des processus informatiques représente le principal obstacle à la cybersécurité. Une maxime a émergé de ces échanges : "La complexité est l'ennemi numéro 1 de la cybersécurité".

La seconde partie de la journée a été consacrée à des ateliers pratiques animés par Dell, Netscout et Fortinet, offrant aux participants l'opportunité d'explorer les dernières innovations et produits en matière de cybersécurité. Les visites instructives des stands ont également permis d'approfondir les connaissances sur les solutions disponibles.

En définitive, le "Cyber Security Day" a été un événement riche en discussions, mettant en lumière les défis et les opportunités pour renforcer la résilience numérique au Maroc dans un paysage mondial de plus en plus complexe en matière de cybersécurité.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 04 Mars 2024

Logement : les amicales d’habitation sont de moins en moins appréciées

Lundi 04 Mars 2024

Conseil de gouvernement: focus sur le code des obligations et des contrats

Dimanche 03 Mars 2024

Global Soft Power Index : le Maroc classé parmi les 50 pays les plus influents au monde

Dimanche 03 Mars 2024

Protection des consommateurs: «Nous prônons une loi exclusivement consacrée à la publicité»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux