Binance scelle un accord avec les autorités américaines, CZ démissionne

Binance scelle un accord avec les autorités américaines, CZ démissionne

La plateforme d'échanges de cryptomonnaies Binance, ainsi que son fondateur et directeur général, Changpeng Zhao, ont conclu un accord avec les autorités américaines.

Ce partenariat prévoit la démission de Changpeng Zhao, surnommé "CZ", qui a plaidé coupable de violation des lois américaines contre le blanchiment lors d'une audience devant un tribunal fédéral de Seattle.

Agé de 46 ans, Changpeng Zhao risque plusieurs années de prison, et sa peine sera décidée ultérieurement. Suite à sa démission, il sera remplacé par Richard Teng, précédemment responsable des marchés régionaux au sein de Binance.

Dans le cadre de l'accord global, Binance accepte également de plaider coupable de violations de la loi américaine et de verser des amendes substantielles. La société s'engage à payer 3,4 milliards et 968 millions de dollars à deux agences dépendant du Trésor américain, selon le ministère des Finances.

Les autorités américaines enquêtaient sur Binance depuis au moins 2018, bien que des actions officielles n'aient été prises qu'à présent. Changpeng Zhao, cofondateur et actionnaire majoritaire de Binance, est une figure emblématique du monde des cryptomonnaies.

L'enquête américaine met en lumière des accusations selon lesquelles Binance n'aurait pas pris des mesures suffisantes pour prévenir le blanchiment d'argent. La plateforme aurait également permis à divers acteurs criminels, y compris des entités terroristes telles que le groupe État islamique, al-Qaïda, et les brigades Ezzedine al-Qassam (branche armée du Hamas), d'effectuer des transactions.

Binance a été assignée devant la justice civile par les principales agences de régulation des marchés financiers, la SEC et la CFTC, pour ne pas avoir pris des mesures adéquates contre le blanchiment. La société reconnaît des erreurs et des décisions malheureuses, exprimant sa volonté d'assumer ses responsabilités.

Changpeng Zhao conserve sa participation au capital de Binance selon l'accord, tandis que la société s'engage à recourir à un observateur extérieur chargé de la conformité pour une période de trois ans, et à respecter les lois en vigueur. Zhao, quant à lui, évoque la possibilité de conseiller de jeunes entrepreneurs à l'avenir.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 27 Fevrier 2024

Coupe du monde d'eSports: Garena confirme la participation de Free Fire

Mardi 27 Fevrier 2024

Emploi: la tech américaine amputée de 40.000 postes cette année

Dimanche 25 Fevrier 2024

Cyberattaques : la menace monte crescendo

Mercredi 21 Fevrier 2024

OCDE: le PIB augmente de 0,4% au T4-2023

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux