Applications mobiles : le marché vole de record en record

Applications mobiles : le marché vole de record en record

Avec plus de 3,36 milliards d'utilisateurs de smartphones actifs dans le monde, il n'est pas surprenant que l'industrie des applications mobiles soit aussi prospère.

 

Par K. O.

 

Pas de nuages à l'horizon pour le marché des applications mobiles. Les derniers chiffres des spécialistes confirment un nouveau record malgré une conjoncture difficile toujours marquée par la crise de la Covid-19. Indiscutablement, cette industrie semble résister de plus en plus à la crise.

C’est aussi le constat du spécialiste de la mesure d'audience mobile, App Annie. Au deuxième trimestre 2021, le marché mondial des Apps a atteint 34 milliards de dollars de dépenses sur iOS et Google Play. Avec près de 4,5 millions d'applications disponibles dans l'App Store, les utilisateurs d’Apple ont dépensé 22 milliards de dollars, soit une hausse de 30% par rapport aux chiffres recensés au deuxième trimestre de l'année précédente.

A une autre échelle, les dépenses dans Google Play Store ont augmenté de 20% pour atteindre 12 milliards de dollars pour les 2,9 millions d'applications disponibles dans la boutique Android. Bien qu'il y ait moins d'applications Android sur le marché aujourd'hui, de nouvelles applications Android sont publiées à un rythme trois fois supérieur à celui des applications iOS, avec plus de 100.000 nouvelles applications publiées chaque mois contre 30.000 pour iOS.

Tik Tok se distingue

Depuis sa naissance à ce jour, les segments du divertissement, des réseaux sociaux, de la messagerie instantanée et du streaming polarisent en masse les utilisateurs, en particulier WhatsApp, Facebook, Instagram, ainsi que Netflix. Développée par l'entreprise chinoise ByteDance en 2016, Tik Tok continue de s'emparer de la tête du classement, avec 383 millions de premiers téléchargements au premier semestre 2021. Dans l’ensemble, Google Play a enregistré 25 milliards de téléchargements, tandis que les téléchargements iOS ont fluctué autour de 8 milliards au deuxième trimestre de cette année.

Quel potentiel de développement au Maroc

«C'est une nouvelle encourageante pour les développeurs, les éditeurs d'applications et tous ceux qui envisagent de se lancer dans le développement mobile au Maroc», nous confie Youssef Saiss, développeur fullstack. Les chiffres de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) constituent, dans ce sens, une belle opportunité pour les développeurs marocains. D’ailleurs, le parc global de la téléphonie mobile au Maroc est passé à plus de 49,47 millions d’abonnés au terme du premier trimestre 2021. «Il est vrai que le marché manque encore de maturité au Maroc et souffre d’une faible présence dans les stores internationaux, mais on dispose déjà de réelles perspectives d’évolution, notamment en vue de l’accélération de la digitalisation sous l’effet de la Covid», poursuit notre interlocuteur.

«Il existe une large gamme d'applications dans les magasins mobiles, et dont la qualité s'améliore constamment. Google Play et App Store garantissent que seules les applications utiles et de haute qualité qui répondent à leurs directives sont disponibles au téléchargement. Néanmoins, il y aura toujours un créneau réussi et rentable à découvrir. Pour se démarquer dans cet espace hautement concurrentiel du développement d'applications mobiles, il est important que les développeurs et développeuses se tiennent au courant des dernières tendances et technologies», conclut notre source.

Étant donné que le marché est en croissance continue et que les dépenses totales des utilisateurs augmentent, nous pouvons prédire que les perspectives du marché s’annoncent favorables à l’avenir, sauf dans le cas d’une «pandémie» informatique. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 22 Novembre 2021

E-santé: une fenêtre de tir à ne pas rater

Vendredi 19 Novembre 2021

Huawei annonce l’inauguration du "Huawei ICT Academy Support Center"

Lundi 15 Novembre 2021

Caritatif gaming : la tendance monte crescendo

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux