Bourse & Finances

Tous les articles

Résultats semestriels : Les bonnes copies comptées sur le bout des doigts

Résultats semestriels : Les bonnes copies comptées sur le bout des doigts

Malgré la crise, certains secteurs se sont distingués : le technologique, les mines, la grande distribution ou encore l’industrie pharmaceutique ont démontré leur capacité à surnager dans des eaux troubles.

 Florilège des bonnes copies du premier semestre.

 

Par Y. Seddik

 

Label’Vie

Le mastodonte de la grande distribution, Label’Vie, a réalisé au premier semestre quelque 5,38 Mds de DH de chiffre d’affaires, en progression de 15%. L’excédent brut d’exploitation affiche une croissance de 17% par rapport à 2019 et s’établit à 414 MDH.

Les résultats réalisés par le Groupe au cours du premier semestre 2020 permettent d’aborder le second semestre avec sérénité, dans un contexte de crise sanitaire aigue, impactant aussi bien le niveau de consommation que le plan d’expansion. Le résultat net consolidé du Groupe a, pour sa part, atteint 195 MDH au 30 juin 2020, soit une hausse de 16% par rapport à l’exercice précédent.

HPS

HPS a habitué les opérateurs à des réalisations haut en couleur. C’est encore le cas au terme de ce premier semestre. Grâce à la récurrence de ses revenus, la tech affiche un CA de 361,6 MDH, en hausse de 3,4%. Porté par une maîtrise du résultat financier et une forte augmentation de la quotepart dans le résultat des sociétés mises en équivalence, le résultat net part du Groupe augmente de 22,8%, pour une marge nette de 13,7%. Grâce à une gestion optimale du BFR et une maîtrise progressive du cycle d'implémentation de ses projets, HPS a renforcé considérablement sa trésorerie, qui s'établit à 224 MDH, en hausse de 160%.

Microdata

Le premier semestre 2020 fait ressortir des progressions importantes des principaux indicateurs financiers de Microdata.

Son chiffre d’affaires est en légère hausse de 1,9% à 419 MDH. Le résultat d’exploitation a enregistré une variation positive de 38,2% par rapport au premier semestre 2019 pour atteindre 72,4 MDH, grâce à la bonne maîtrise des charges d'exploitation et l’évolution favorable du taux de change USD/MAD, qui a impacté significativement la profitabilité des projets en fin de période.

Par conséquent, le résultat net a connu une très forte augmentation de 39,7 %, s'établissant à 48,9 MDH.

Managem

Très attendue par les investisseurs, la copie semestrielle de Managem n’a pas déçu. Au terme du premier semestre 2020, la minière affiche un chiffre d’affaires consolidé de 2,37 Mds de DH, en hausse de 10%. Le résultat d’exploitation s’établit à 279 MDH, enregistrant un rebond de 353 MDH par rapport à fin juin 2019, traduisant ainsi la hausse de l’EBE. Le RNPG progresse de 170,5% à de 98 MDH (Vs. -139 MDH au S1-2019), conséquence de l’évolution positive du résultat d’exploitation.

SMI

La filiale de Managem a également réalisé un bon semestre. Elle annonce un chiffre d'affaires de 440 MDH, en hausse de 4% par rapport à la même période de l'année précédente, expliquée par la baisse de la production d'argent de 12% en raison notamment des baisses de cadence causées par la pandémie. Mais la société a profité de l'appréciation du cours de l'argent et du taux de change Dollar. Son EBE progresse de 8% à 210 MDH, alors que le résultat d’exploitation baisse de 1 MDH à 59 MDH contre 60 MDH au S1 2019. Au final, le résultat net s'établit à 61 MDH, en hausse de 33% par rapport au premier semestre 2019.

Sothema

Malgré le maintien du même niveau du chiffre d’affaires comparativement au 1er semestre de l’exercice 2019 à 840 MDH, les principaux agrégats financiers de Sothema affichent, au titre du 1er semestre 2020, une bonne performance due essentiellement à la baisse du niveau des charges d’exploitation. Ainsi, le résultat net à fin juin 2020 s’élève à 111,1 MDH contre 96,2 MDH au 30 juin 2019, soit une hausse de 15,46%.

La société indique le maintien du bon fonctionnement des unités de production dans le cadre de la disponibilité des produits sur le marché marocain. Par ailleurs, Sothema poursuit ses efforts de lutte contre la Covid-19, à travers sa participation dans le lancement des études cliniques de phase III du vaccin anti Covid-19, en partenariat avec le Royaume du Maroc et le laboratoire chinois «Sinopharm».

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 01 Juillet 2022

Crowdfunding: 3,7 millions de DH collectés par les projets marocains sur la période 2019-2021

Vendredi 01 Juillet 2022

Finance participative: zoom sur les contrats d’assurance Takaful

Jeudi 30 Juin 2022

Economie marocaine: net ralentissement de la croissance au premier trimestre 2022

Jeudi 30 Juin 2022

IPO de Disty : un benchmark pour le nouveau marché alternatif de la Bourse de Casablanca

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux