Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Bourse &Finances

«Le Conseil régional de Tanger sera une force de proposition»

«Le Conseil régional de Tanger sera une force de proposition»
Dimanche 11 Octobre 2020 - Par admin

Le Conseil régional de l'Ordre des experts-comptables de Tanger-TétouanAl Hoceima vient d’être mis en place.

◆ Son président, Nafeh Agourram, nous explique les enjeux de cette initiative.

 

Propos recueillis par B. Chaou

 

Finances News Hebdo : Depuis combien de temps le Conseil national préparait la création du Conseil régional de l'Ordre des experts-comptables pour la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima ?

Nafeh Agourram : C’est une réflexion ancienne. Le Conseil national se demandait toujours comment il pourrait accompagner le chantier stratégique de la régionalisation avancée, surtout pour une région qui est considérée aujourd’hui comme le deuxième ou troisième pôle économique du Royaume et la pièce centrale dans les écosystèmes industriels.

 

F.N.H. : Quelle sera la vocation de ce nouveau Conseil régional ? Et quels sont les chantiers sur lesquels vous comptez travailler ?

N. A. : Le Conseil régional a pour vocation l’instruction des demandes d’inscription des postulants à l’Ordre, la veille au maintien de la discipline intérieure, l’exécution des lois et règlements qui régissent la profession, le respect de l’honneur et de la probité, la désignation des maîtres de stages…

Par ailleurs, le Conseil régional a pour vocation de devenir l’interlocuteur privilégié des différentes administrations et associations professionnelles de la région. Les chantiers prioritaires consisteront à s’inscrire en tant que partenaire des différentes instances grâce à la proximité avec les principaux acteurs économiques et administratifs régionaux (entreprises, Centre régional d’investissement, tribunal de commerce, administration fiscale, autorités locales, élus locaux...), afin de contribuer à l'amélioration de l'environnement des affaires et aux solutions à apporter aux problèmes rencontrés par les entreprises de la région.

Nous souhaitons également sensibiliser les opérateurs économiques de la région à notre métier et aux bénéfices que peut apporter l’expertcomptable en tant que principal conseiller du chef d’entreprise ou en tant que commissaire aux comptes, garant de la qualité de l’information financière indispensable à la sécurité des transactions économiques. Nous avons comme priorité, aussi, la formation des membres de l’Ordre et de leurs collaborateurs, et pourquoi pas ne pas l’élargir, à travers notre Institut de formation (IFOEC), à nos partenaires. Parmi nos priorités également, veiller au respect des règles déontologiques par les membres de la profession, notamment par la formation obligatoire, le maintien des règles de discipline, le contrôle qualité…

 

F.N.H. : Quel sera son apport économique et administratif pour ladite région ?

N. A. : Les experts-comptables sont les partenaires privilégiés, et de proximité, de très nombreuses entreprises de la région, opérant dans les secteurs d’activité les plus variés. En conséquence, ils connaissent les problématiques auxquelles celles-ci sont confrontées, les difficultés qu’elles rencontrent et leurs aspirations. De par son rôle centralisateur, le Conseil régional pourra se poser en tant que force de proposition et partenaire de réflexion avec d’autres instances, afin d’améliorer le climat des affaires et clarifier l’offre de services proposés par les experts-comptables.

 

F.N.H. : Il s'agit du premier Conseil régional de l'Ordre des experts-comptables pour la région Tanger-TétouanAl Hoceima. Pourquoi cette région qui bénéficie tout de même d'un attrait économique non négligeable, n'était pas dotée d'un Conseil jusqu'ici ?

N. A. : Il faut savoir que les textes régissant la profession prévoient la constitution d’un Conseil régional lorsque le nombre d’experts-comptables inscrits dans ladite région dépasse 20. Il fallait satisfaire cette condition. La décision de se doter de Conseils régionaux en dehors de ceux de Casablanca et de Rabat a été prise par le Conseil national de l’Ordre des experts-comptables lors de sa réunion du 15 janvier 2020.

Cependant, la concrétisation de cette décision était suspendue à la publication d’un décret le 7 mai 2020, qui a fixé officiellement le ressort du Conseil régional de Tanger -Tétouan - Al Hoceima aux préfectures et provinces de TangerAssilah, M’diq-Fnideq, Tétouan, Fahs-Anjra, Larache, Al-Hoceima, Chefchaouen et Ouezzane, et le siège à Tanger-Assilah.

 

F.N.H. : Comment la création de ce Conseil a-t-elle été accueillie par la région ?

N. A. : C’est un satisfecit général, car nos partenaires, que ce soit la région, la wilaya, la direction régionale des impôts, les tribunaux, en particulier le tribunal de commerce et les associations professionnelles, vont avoir un interlocuteur unique pour discuter et régler les sujets qui peuvent entraver ou freiner l’acte d’investir. De par l’expérience de nos membres, le Conseil régional sera une force de proposition pour promouvoir l’investissement dans notre région.

Actualités Marocaines Actualité Économique

Partage RÉSEAUX SOCIAUX