Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Bourse & Finances

Le Confirming, un produit anti-crise de CaixaBank Maroc

Le Confirming, un produit anti-crise de CaixaBank Maroc
Vendredi 12 Fevrier 2021 - Par admin

CaixaBank mise sur le Confirming pour les PME. Ce service financier les aide à surmonter la crise causée par la pandémie.

◆ Ignacio Pino de la Chica, Country Managing Director de la succursale de CaixaBank au Maroc, nous explique les contours de ce produit unique sur le marché.

 

 

Finances News Hebdo : Qu'est-ce que le Confirming ?

Ignacio Pino de la Chica : Le Confirming est un service financier offert par certaines institutions financières consistant en l'externalisation de la gestion des paiements d'une entreprise à ses fournisseurs. La banque notifie les fournisseurs des factures émises par leurs clients et offre la possibilité de les anticiper sans démarches bancaires et dans les 48 heures à compter de la réception de leur autorisation.

 

F.N.H. : Pourquoi est-il plus nécessaire que jamais ?

I. P. C. : La crise économique provoquée par la pandémie a conduit de nombreuses PME au bord de la faillite. Le Confirming permet aux PME de recevoir le paiement de la (les) facture(s) de leurs clients pratiquement au moment de l'émission, quel que soit le délai de paiement de la facture. Cela apporte une liquidité immédiate à la PME sans passer par des procédures administratives et sans qu'il soit nécessaire d'ouvrir un quelconque type de compte auprès de la banque émettrice.

 

F.N.H. : Pourquoi CaixaBank a tant d'expérience dans le Confirming au Maroc ?

I. P. C. : La méthode d'anticipation des factures par Confirming est apparue en Espagne il y a quelques années. Il s’agit d’un service financier de paiement très répandu, utilisé par la plupart des entreprises espagnoles et proposé par toutes les institutions financières opérant dans le pays. CaixaBank au Maroc a bénéficié de cette expérience et a développé et amélioré ce service afin de pouvoir offrir à ses clients au Maroc et aux fournisseurs de ses clients tous les avantages de ce service.

 

F.N.H. : Combien coûte le Confirming ?

I. P. C. : Pour le client (le payeur), le Confirming n'a aucun coût. Pour le fournisseur (le bénéficiaire), il applique une commission pour l'anticipation de la/des facture(s) et un taux d'intérêt en fonction du délai de paiement de la facture. Le coût du Confirming est généralement inférieur à toute autre forme d’anticipation de factures.

 

F.N.H. : Quels avantages présentet-il pour le client (le payeur) ?

I. P. C. : Les avantages sont multiples. Il simplifie le système de paiement des fournisseurs, permet le paiement des prestataires nationaux, aide à éviter les incidents de prélèvement et à diminuer les appels téléphoniques et les e-mails envoyés aux fournisseurs pour connaître l'état des factures. Finalement, il permet un meilleur contrôle et une meilleure planification de leurs besoins de trésorerie et unifie les flux de paiement en effectuant des paiements groupés aux fournisseurs et en enregistrant un seul débit par échéance.

 

F.N.H. : Quels avantages pour le fournisseur (le bénéficiaire) ?

I. P. C. : Là aussi, je peux citer plusieurs avantages. Il s’agit d’un financement rapide, facile et flexible, sans perte de temps et en évitant le déplacement physique pour autoriser l'anticipation (maintenant en période de pandémie, il est possible de réaliser le traitement en ligne). Il garantit l’agilité et la rapidité dans la gestion des factures émises, sans retard ni défaut de paiement (une fois la facture anticipée, le fournisseur ne court aucun risque de non-paiement) et sans démarche de demande de crédit : il suffit de signer une seule fois le contrat de cession de crédit.

En outre, le risque bancaire n'augmente pas, car il transforme les créances clients en liquidité immédiate, avec le financement de 100% des factures confirmées par le client. Pour ces raisons, à CaixaBank Succursale au Maroc, nous croyons que le Confirming peut être consolidé comme un outil très efficace pour aider les PME dans leurs difficultés financières issues de la pandémie.

 

 

Banque PME Actualité Économique

Partage RÉSEAUX SOCIAUX