Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Bourse &Finances

Jouhari met en avant les principales mesures prises en faveur des TPME ces dernières années

Jouhari met en avant les principales mesures prises en faveur des TPME ces dernières années
Mercredi 29 Janvier 2020 - Par Finances News

 

Le Wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, a mis en avant, mercredi à Rabat, les principales mesures prises ces dernières années en faveur des toutes petites, petites et moyennes entreprises (TPME).

S'exprimant à l'occasion d'un séminaire organisé par la Chambre des représentants et placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI sous le thème "le financement de l'économie nationale: vers un développement intégrateur", M. Jouahri a rappelé que la Banque centrale a accordé, depuis la première décennie du siècle dernier, une attention particulière aux mesures de nature à faciliter l'accès des TPME au financement bancaire.

Dans ce sens, le Wali a cité pour exemple l'organisation durant les années 2007, 2011 et 2014 de campagnes régionales d'écoute et de sensibilisation en faveur des TPME et ce, en collaboration avec le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), la Caisse centrale de garantie, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l'Agence nationale pour la promotion des PME.

Il s'agit aussi, selon M. Jouahri, de mesures visant l'instauration d'une relation basée sur la transparence et la confiance entre le secteur bancaire et cette catégorie d'entreprises.

Le Wali de Bank Al Maghrib a également mis l'accent sur le volet de la formation et l'informatio, évoquant, à cet effet, la création en 2013 de l'Observatoire Marocain de la Très petite, Petite et Moyenne Entreprise (OMTPME) qui a pour mission de centraliser les données et les informations sur le tissu productif, de fournir aux acteurs publics et privés des statistiques sur ce sujet et de mener des études.

Il a, en outre, mentionné la création de la Fondation Marocaine pour l’Éducation Financière (FMEF) en 2013, chargée notamment de la formation, la sensibilisation et l'information des TPE sur les questions financières.

Le soutien de financement était également parmi les mesures prises dans ce sens ,a-t-il dit, relevant que le "Fonds de soutien financier aux TPME" a été mis en place en 2014 par Bank Al-Maghrib, le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) et la Caisse centrale de Garantie (CCG), afin de cofinancer avec des établissements de crédit des TPME qui connaissent des difficultés temporaires en raison des conditions difficiles et non structurelles.

Et de conclure que dans l'ensemble, toutes ces mesures ont donné des résultats non négligeables, ajoutant que la part des TPME dans le total des crédits accordés aux entreprises a connu une progression considérable avoisinant les 37% à fin 2018, un niveau plus élevé que ceux enregistrés dans la région MENA et dans certaines économies émergentes.

Ce séminaire intervient dans le droit fil du discours de SM le Roi à l'occasion de l'ouverture de l'actuelle année législative, dans lequel le Souverain exhorte le secteur bancaire national à une implication positive, plus vigoureuse dans la dynamique de développement que connaît le Royaume, un effort qui doit porter spécifiquement sur le financement de l'investissement, l'appui aux activités productives, pourvoyeuses d'emplois et génératrices de revenus.

 

 

Bank Al-Maghrib TPE PME Finance Maroc

Partage RÉSEAUX SOCIAUX