Unités de textile: un nouveau programme qui tombe à point nommé

Unités de textile: un nouveau programme qui tombe à point nommé

La mise en place du «CBI-Morocco Apparel & Textiles program» intervient à un moment charnière, après le lancement de la vision textile 2035.

 

Par M. Diao

Le Centre néerlandais pour la promotion des importations en provenance des pays en développement (CBI) a lancé, récemment à Casablanca, le «CBIMorocco Apparel & Textiles Program» afin de promouvoir l’exportation du «made in Morocco» dans les domaines du textile et de l’habillement.

La mise en place de cette nouvelle initiative intervient à un moment charnière où les textiliens ont élaboré la Vision textile 2035, une stratégie nationale qui a de grandes ambitions. Il y a lieu rappeler l’objectif des 60 Mds de DH à l’export à terme (contre 36,5 Mds de DH en 2019). A l’horizon 2035, le but que s’est fixée l'Association marocaine des industries du textile et de l'habillement (AMITH) à travers la nouvelle Vision est, entre autres, de porter la part des exportations marocaines sur les marchés d’Amérique du Nord et d’Europe du Nord à 20% du total des exportations.

Ces quelques objectifs sont parfaitement alignés sur la vocation du nouveau programme initié par le gouvernement des Pays-Bas (en collaboration avec les acteurs des secteurs marocains du textile et de l’habillement)  : celle d'apporter un appui aux très petites et moyennes entreprises nationales (TPME) pour la conquête de nouveaux marchés européens. Concrètement, «CBIMorocco Apparel & Textiles Program : 2021-2026» vise le renforcement et la consolidation du positionnement du «made in Morocco» via un programme unique en son genre.

L’accompagnement concerne 35 entreprises de textile marocaines dans l’optique de les aider à pénétrer de nouveaux marchés d’Europe du Nord et centrale. L’initiative, qui s’étalera sur cinq ans, devrait permettre de créer de nouveaux postes d’emploi et de renforcer durablement le chiffre d’affaires (CA) à l’export des 35 TPME marocaines dans les nouvelles régions jugées porteuses de potentiel de croissance. Autre point essentiel du nouveau programme : il s’agit d’amener les entreprises à rehausser leurs standards, notamment sur le plan de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), et les sensibiliser à adhérer aux nouvelles normes internationales en la matière. 

 

Paroles de pro :Fatima-Zohra Alaoui, DG de l'Association marocaine des industries du textile
«Le «CBI-Morocco Apparel & Textiles Program», qui est un programme de soutien de la part du gouvernement néerlandais aux secteurs du textile et de l’habillement marocains, tend à accompagner l’effort national en la matière afin de capter des parts de marché dans les pays d’Europe du Nord. Cet accompagnement permettra aux TPME bénéficiaires de se mettre à niveau et répondre aux attentes et aux exigences des clients de ces nouveaux marchés. En parallèle, cette nouvelle initiative accompagnera les efforts de l’AMITH et des organismes publics à mieux faire connaître l’offre marocaine à l’aune du lancement par le secteur du nouveau label baptisé Dayem Morocco. Ce dernier renvoie à la durabilité dans sa dimension environnementale, mais aussi sociale et économique.»

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 04 Aout 2022

Maroc: plus de 48.000 entreprises créées à fin juin 2022

Mercredi 03 Aout 2022

Agriyoung Innovate: le roadshow se poursuit

Samedi 30 Juillet 2022

Charte de l’investissement: dernière ligne droite

Lundi 25 Juillet 2022

Livraison à domicile: le Groupe LabelVie lance sa solution e-commerce Bringo by Carrefour

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux