Rekrute : Les entreprises les plus attractives dévoilées

Rekrute :  Les entreprises les plus attractives dévoilées

 

BMCE Bank of Africa, Attijariwafa bank et Peugeot Citroën Automobiles Maroc occupent le top 3 du classement des meilleurs employeurs pour l’année 2019. 

Un sondage réalisé sur 45.000 visiteurs quotidiens a étudié le comportement des chercheurs d’emplois, sur une durée de 12 mois, afin de connaître le top 25 des entreprises les plus attractives. 

Philippe Montant, Directeur général de Rekrute, nous en dit plus. 

 

 


Propos recueillis par : Chaimaa Abounaim


 

Finances News Hebdo : Quels sont les critères de ce classement ? 

Philippe Montant : Pour cette étude, nous nous sommes basés sur le comportement des internautes, le nombre de clics sur un des logos des entreprises, la fréquence à revenir sur la même offre d’emploi, le nombre de likes, le nombre de followers, le taux de conversion des candidats en dépôt de CV et le label RH et bien-être au travail. 

Et là, il nous est apparu que 87% des répondants font des recherches sur l’entreprise avant de postuler, ce qui explique que la marque de l’entreprise compte pour le chercheur d’emploi. 

Il faut noter qu’avec ce classement, l’informatique et le Big data se mettent pour la première fois au Maroc au service du recrutement et de la marque employeur. Il s’appuie en effet sur l’analyse de plusieurs centaines de millions de requêtes effectuées par 1,5 million de cadres lors de leur recherche d’emploi sur le portail de recrutement ReKrute. Grâce à ces données et algorithmes, les entreprises qui savent attirer et fidéliser les talents au Maroc, peuvent enfin être récompensées. 

 

F.N.H. : Quels sont les secteurs qui recrutent le plus au Maroc ? 

Ph. M. : En premier lieu, vous devez savoir que ceux qui recrutent le plus ne sont pas les plus attractifs. Aujourd’hui, les secteurs qui ont le plus d’offres d’emplois sont l’informatique, les centres d’appels, l’automobile, l’aéronautique, les banques et assurances. 

Mais étant donné les changements qu’a connus le marché de travail ces 15 dernières années, de nouveaux métiers sont apparus et donc les priorités ont changé. 

 

F.N.H. : Quelles sont vos perspectives pour 2020 ? 

Ph. M. : Pour 2020, nous avons prévu trois grands projets. Top Rekrute est le premier. 

Ensuite, nous programmons un soutien aux candidats avant de commencer leur entretien, à travers un sondage des valeurs de ces derniers pour les mettre en lien avec les cultures des entreprises qui recrutent pour mesurer leur compatibilité. 

Le troisième projet est assez ambitieux, et concerne le Big data. Il consiste à conseiller le candidat sur ses prochaines étapes de carrière en utilisant les carrières des candidats passés. 

Par exemple, si la personne est commercial dans l’automobile, nous allons nous pencher vers toutes les personnes qui sont passées par le même poste, pour savoir ce qu’elles ont pu faire après, pour permettre aux candidats d’évoluer et avoir plus d’ambition. 

Le même algorithme sera fait du côté des entreprises, en leur proposant des profils qui sont aptes à faire le métier qu’elles recherchent, mais dans l’avenir. 

Globalement, l’idée est d’essayer de dynamiser le marché, qui est très statique. Le candidat ne sait pas comment procéder à sa recherche d’emploi, il se base donc sur ce qu’il a sur son CV, mais pour le recruteur, il cherche exactement ce qu’il veut. 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 14 Avril 2024

Boycott de Carrefour: les accusations qui pèsent sur le groupe sont-elles fondées ?

Lundi 08 Avril 2024

Le Forum EMI-Entreprises les 8 et 9 mai à Rabat

Dimanche 07 Avril 2024

Larache: ateliers de formation au profit de jeunes porteurs de projets

Mardi 02 Avril 2024

Innovation en Afrique: et de 4 pour le StarTech Africa

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux