Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Entreprises

Phosphates days : Un tremplin vers l’entrepreneuriat

Phosphates days : Un tremplin vers l’entrepreneuriat
Mercredi 28 Octobre 2020 - Par admin

Les Young Researchers Days ont rassemblé pendant deux jours des jeunes chercheurs (doctorants et post-doctorants) afin de renforcer leurs connaissances en matière d’entrepreneuriat et de transfert technologique.

 

Par M. Diao

 

Le bilan positif de la seconde édition de Phosphates Days, organisée par le réseau Phoresnet (Phosphate Research Network), en collaboration avec l'Université Mohammed VI Polytechnique, est conforté par le nombre de participants et la pertinence des thèmes abordés. L’événement international a enregistré la participation de plus de 1.400 personnes (chercheurs et ingénieurs), issues de 25 pays.

Rappelons que la manifestation internationale a mis en relief la R&D et l’innovation comme levier stratégique de développement dans les domaines liés aux phosphates, aux composés phosphorés et à l’industrie des phosphates. Les deux temps forts du rendez-vous, qui se tient chaque deux ans, ont été les Young Researchers Days et l’International Conference on Phosphates. La manifestation, qui a fait la part belle aux jeunes, a mis en exergue le rôle du transfert technologique dans la valorisation des résultats de recherche.

Lors d’une visioconférence bilan organisée récemment, Abdelaâli Kossir, directeur du Bureau de transfert de technologie de l'Université Mohammed VI Polytechnique, coordinateur de Phoresnet et co-président de la conférence, a expliqué dans quelle mesure le rendez-vous scientifique de cette année a été un tremplin vers l’entrepreneuriat pour les jeunes chercheurs.

En effet, les Young Researchers Days ont rassemblé pendant deux jours des jeunes chercheurs (doctorants et postdoctorants) afin de renforcer leurs connaissances en matière d’entrepreneuriat et de transfert technologique. Et ce, dans le but de promouvoir la valorisation de leurs résultats de recherche ainsi que l’application industrielle. Les jeunes scientifiques ont ainsi bénéficié de multiples sessions de formation destinées à améliorer leurs compétences dans des domaines liés à l’innovation et l’entrepreneuriat. Ils se sont vu donner l’opportunité de présenter leurs résultats de recherche devant un jury d’experts.

Les meilleurs projets sélectionnés bénéficieront d’un accompagnement pour le transfert technologique et l’industrialisation desdits résultats. La promotion de l’entrepreneuriat dans le secteur des phosphates est d’autant plus pertinente si l’on sait que le Royaume détient les premières réserves mondiales de phosphates au monde. Le pays est aussi le premier exportateur de cette ressource naturelle, dont la valorisation est créatrice de richesse et de valeur ajoutée pour l’économie nationale.

 

Paroles de pro : Abdelaâli Kossir, directeur du Bureau de transfert de technologie de l'Université
 «L’ innovation est cruciale dans le domaine de l’industrie des phosphates. Grâce à ce facteur de différenciation, l’OCP investit de nouveaux marchés en produisant des engrais adaptés aux besoins   des consommateurs. L’innovation permet à la fois d’accroître les performances des différents sites de l’OCP, tout en facilitant la mise en place de produits dérivés des phosphates utilisés dans   d’autres secteurs, pour ne citer que la médecine. Dans un avenir proche, le Maroc pourrait devenir le premier pays en termes de production scientifique et d’innovation dans le domaine de   l’industrie  des phosphates et des produits dérivés. L’Université Mohammed VI Polytechnique a un rôle important à jouer en la matière. La R&D constitue un élément majeur pour l’accroissement de la compétitivité des entreprises et le développement des nations. Celle-ci est au cœur même de la création de valeur et de la croissance durable». 
Actualités Marocaines Actualité Économique univers tpme

Partage RÉSEAUX SOCIAUX