Finéa: «Les TPME sont confrontées à divers défis significatifs dans leur quête de financement»

Finéa: «Les TPME sont confrontées à divers défis significatifs dans leur quête de financement»

Agréée par Bank Al-Maghrib, Finéa offre des solutions de financement aux entreprises. Développer la TPME marocaine figure parmi ses missions principales. Pour ce faire, la société vient de se doter d’un nouveau produit de crédit d’investissement baptisé «Tamwil Istitmar+». Entretien.

 

Propos recueillis par M. Boukhari

Finances News Hebdo : Finéa a annoncé récemment le lancement de son nouveau produit de crédit d’investissement «Tamwil Istitmar+», avec pour ambition de soutenir le développement des TPME et de renforcer leur compétitivité sur la commande publique. Pouvez-vous nous en dire davantage ?

Finéa : Le nouveau produit de crédit d'investissement «Tamwil Istitmar+», lancé par Finéa, vise à apporter un soutien significatif au développement des TPME, tout en renforçant leur compétitivité dans la sphère de la commande publique. Il comble un besoin crucial en offrant aux TPME un accès simplifié aux marchés publics et au financement nécessaire pour investir dans leur croissance, ainsi qu'un renforcement de leurs capacités opérationnelles. S'inscrivant dans l'ADN de Finéa, l'engagement en faveur de la croissance des entreprises nationales et de l'essor économique demeure une priorité constante. En réponse à la demande soutenue de notre clientèle, nous œuvrons à élaborer des offres de financement spécialement conçues pour renforcer davantage sa capacité, lui permettant ainsi de renforcer sa compétitivité et d'accéder à un plus large éventail de marchés. Cette initiative s'inscrit dans notre engagement continu à optimiser notre dispositif actuel de soutien aux TPME.

F.N.H. : Selon vous, quels sont les principaux défis auxquels sont confrontées les TPME lorsqu'elles cherchent à obtenir un financement ?

Finéa : Les TPME sont confrontées à divers défis significatifs dans leur quête de financement. Ceux-ci se matérialisent de la manière suivante :

• Limitation des ressources internes : les entreprises ressentent particulièrement l'impact du manque de ressources financières internes, ce qui peut entraver leur capacité à investir dans leur croissance et mobiliser les fonds nécessaires pour leur développement;

• Insuffisance de garanties ou d'historique de crédit : les TPME éprouvent souvent des difficultés à fournir des garanties adéquates ou à présenter un historique de crédit solide, ce qui pourrait compromettre leur crédibilité auprès des investisseurs ou des prêteurs;

• Gestion financière inadéquate : une gestion financière défaillante, incluant des pratiques comptables inadéquates et une absence de planification financière, peut dissuader les investisseurs et les prêteurs de s'engager.

La transparence et la robustesse des pratiques financières sont essentielles pour susciter la confiance. Pour relever ces défis, les entreprises doivent souvent élaborer des plans financiers robustes, améliorer leur profil de crédit en respectant des pratiques de gestion financière saines, et démontrer leur potentiel de croissance. La transparence, la rigueur comptable et la clarté dans la communication de leur stratégie financière sont essentielles pour instaurer la confiance des parties prenantes et faciliter l'obtention de financement. Dans cette optique, Finéa déploie les outils nécessaires pour offrir un accompagnement sur-mesure aux TPME, en proposant des produits novateurs qui sont en adéquation avec les besoins de ses clients, notamment via notre plateforme digitale «Tatwir TPME by Finéa», qui offre un ensemble de formations et de webinaires sous forme de capsules, classées dans diverses thématiques et disciplines intéressant le monde de l’entreprise, développée à l’attention des cadres et dirigeants d’entreprises TPME au Maroc.

 

F.N.H. : Ce nouveau produit a été conçu spécialement pour les TPME intervenant dans la commande publique et opérant dans les secteurs du BTP, des fournitures et des services. Expliquez-nous ce choix.

Finéa : Ce choix découle de plusieurs facteurs clés. En accord avec la tendance observée au sein de la commande publique nationale, le secteur du BTP représente une part prépondérante, soit 80% des projets financés par Finéa en raison de la demande soutenue de nos clients. Les secteurs des fournitures et des services contribuent respectivement à hauteur de 18% et 2% du portefeuille de clients de Finéa. Cette orientation stratégique est le fruit d'une analyse attentive des besoins du marché et de la volonté de soutenir activement les TPME dans leur développement et leur accès aux opportunités commerciales. C’est dire que l’investissement public au niveau territorial joue un rôle central dans la mise en œuvre des diverses stratégies sectorielles et des grands projets d’infrastructure, conformément au nouveau modèle de développement qui met l’accent sur l’ancrage territorial en tant que moteur de la croissance économique. Finéa déploie les outils nécessaires pour offrir un accompagnement surmesure aux TPME de ces secteurs qui peuvent participer à des appels d’offres, principalement après l’entrée en vigueur du nouveau code des marchés publics qui prévoit l’encouragement de l’entreprise nationale, la réservation de dispositions dédiées à la TPME et la confirmation de la préférence nationale.

 

F.N.H. : Quels sont les principaux facteurs que les investisseurs ou les prêteurs prennent en compte lorsqu'ils évaluent les demandes de financement des TPME ?

Finéa : Les financeurs prennent en compte plusieurs paramètres et facteurs clés, allant de l’évaluation financière de l’entreprise à sa capacité à exécuter les marchés, s’ajoutant à cela la nature de la demande de financement et du besoin de financement qu’il faut combler. Certains de ces facteurs auront plus de poids que d'autres dans la décision d'octroyer le financement. Il est essentiel pour les TPME de bien comprendre ces critères et de les préparer soigneusement avant de soumettre une demande de financement. 

 

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 16 Juin 2024

Hausse des salaires : «L’appareil exécutif doit avoir l’audace de mieux taxer les secteurs riches et monopolisés»

Dimanche 16 Juin 2024

Stress Hydrique: une approche novatrice pour la gestion durable de l’eau en milieu urbain

Dimanche 16 Juin 2024

Peines alternatives : «L'amende journalière doit être pensée de façon à ce qu'elle ne favorise pas les criminels riches»

Samedi 15 Juin 2024

Carburants: très chers prix à la pompe

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux