Comment les Smart TV espionnent la vie quotidienne de leurs utilisateurs ?

Quand la Smart TV espionne votre vie quotidienne - Actualité Entreprise


Un groupe de chercheurs de l'université Northeastern à Boston et de l'Imperial College London viennent de publier une étude sur le partage d'informations et les objets connectés.

Le respect de la vie privée est de plus en plus au centre des discussions concernant les appareils connectés, mais les chercheurs ont découvert qu'ils échangent malgré tout de nombreuses données avec des sociétés tierces.

Les chercheurs ont analysé les données échangées par 81 objets connectés, comprenant des téléviseurs, des enceintes, caméras de surveillance ou sonnettes, et même des réfrigérateurs et des ampoules. Les résultats sont édifiants ! La majorité de ces appareils se connectent à des serveurs chez Amazon, Google ou encore Facebook, mais aussi à des sociétés moins connues, comme nuri.net (un FAI coréen) ou tuyaus.com (un fournisseur IoT chinois).

Parmi les terminaux testés, on trouve les Smart TV de Samsung et LG, les enceintes connectées Amazon Echo, les Fire TV Stick, les Roku, les enceintes Google Home, les sonnettes connectées (comme la Ring Video Doorbell d’Amazon) et les électroménagers de Samsung (comme le frigo ou le lave-linge connecté).

Dans la plupart des cas, ces appareils s'emparent de données sur leurs utilisateurs pour les partager avec de tierces parties.

L’étude se penche notamment sur le cas des Smart TV. D’après les chercheurs, les Smart TV collectent la localisation géographique exacte de votre domicile ainsi que ses périodes d’activité (les heures à laquelle vous allumez votre télévision) pour les transmettre à distance.

Ces données sont récupérées par des agences d’analyse marketing afin de mieux comprendre les habitudes des consommateurs. Grâce à ces précieuses informations, les groupes publicitaires sont capables d’affiner le ciblage de leurs annonces. Par exemple, ils peuvent déterminer à quelle heure il est le plus probable que vous soyez devant votre télévision afin d’y diffuser des publicités.

Ces données sont aussi récupérées par des annonceurs comme Google, Netflix, Microsoft, Amazon ou Facebook. Parmi les services les plus curieux épinglés par l’étude, on trouve Netflix. La plupart des téléviseurs analysés par les chercheurs échangent des données avec le géant du streaming même si vous n’avez jamais connecté votre compte Netflix. L’étude précise que l’utilisation d’un VPN ne change rien à la donne.

Plus généralement, l'avènement de l'Internet des objets est en train de créer un environnement dans lequel le moindre appareil devenu «intelligent» est susceptible de collecter des informations sur les utilisateurs.

La transparence de Samsung est donc plutôt positive, mais l'entreprise coréenne aurait pu faire mieux en affichant son avertissement directement sur ses téléviseurs au moment où la reconnaissance vocale est activée.

Cette actualité vient nous rappeler qu'il est plus que jamais primordial de savoir exactement comment chaque constructeur traite et éventuellement partage les données personnelles, quel que soit le bénéfice promis à l'usager.

 

Par K.O

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 19 Mai 2024

Accompagnement des startups: «Nous combinons l’expertise d’Impact Lab et les outils de financement de Tamwilcom»

Lundi 13 Mai 2024

Tamwilcom : lancement d’«Innova Green» pour le financement des jeunes pousses

Mercredi 08 Mai 2024

Batteries au lithium : Zhejiang Hailiang investit 288 millions de dollars dans une nouvelle usine au Maroc

Mardi 30 Avril 2024

Moroccan Retail Tech Builder : 100 startups accompagnées

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux