Automobile: Le japonais JTEKT s'installe à Tanger

Automobile : L'usine JTEKT s'installe à Tanger, avec un investissement de 220 MDH

 

Le groupe japonais JTEKT Corporation a procédé, mercredi à Tanger Automotive City, à l'inauguration de son nouveau site de production de systèmes de direction, d'un investissement de 220 millions de dirhams.

Cette usine, selon la conception japonaise, n'est pas uniquement dédiée à la fabrication des pièces automobiles, mais également une école pour la main-d'oeuvre marocaine, que les investisseurs japonais jugent très compétente et en adéquation avec l'évolution technologique, a précisé M. El Ferdaous, selon la MAP.

Inaugurée en présence notamment du Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, du gouverneur de la province de Fahs-Anjra, Abdelkhalek Marzouki, de l'ambassadeur du Japon au Maroc, Takuji Hanatani, ainsi que de plusieurs responsables et professionnels de l'industrie automobile, cette usine s'étale sur une surface de 11.300 mètres carrés et se trouve au sein de la plateforme industrielle Tanger Med.

S'exprimant à cette occasion, le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique, chargé de l'Investissement, Othman El Ferdaous, a indiqué que le lancement des travaux de cette usine du groupe JTEKT a permis la création de 90 emplois dans le secteur de l'automobile et des pièces détachées au Maroc.

Pour sa part, le directeur exécutif de JTEKT Corporation, Hirofumi Matsuoka, a fait savoir que cette nouvelle usine à Tanger est la première implantation industrielle de JTEKT sur le Continent africain, faisant part de l'ambition du groupe de s'agrandir davantage de manière en Afrique en termes de production des systèmes de direction.

Quant au président de JTEKT Automotive Morocco, Laurent Perrotte, il a souligné que ce nouveau site de production permettra au groupe japonais d'offrir à ses clients historiques une intégration locale, tout en lui permettant l'accès aux marchés d'Afrique et du Moyen-Orient qui connaissent une forte croissance.

Le démarrage de la production des différents projets s'échelonnera entre 2019 et 2020, avec une capacité annuelle prévue de 300.000 systèmes de direction assistée électrique et 700.000 colonnes manuelles à destination des usines marocaines et européennes des constructeurs automobiles internationaux.

 

Avec MAP

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 16 Mai 2022

«L’e-réputation peut amener à faire ou défaire tout un projet entrepreneurial»

Lundi 16 Mai 2022

TotalEnergies dévoile les lauréats de la 3e édition du Challenge Startupper de l’Année

Samedi 14 Mai 2022

Marchés publics et entreprises en difficulté: une équation juridique à plusieurs variables

Mercredi 11 Mai 2022

Industrie 4.0: le groupe ERUM inaugure une nouvelle usine à Tanger

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux