Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

AliPay débarque au Maroc, les touristes chinois dans le viseur

AliPay au Maroc : Les touristes chinois dans le viseur - Infos
Samedi 07 Decembre 2019 - Par Finances News

 

Le CMI introduit au Maroc Alipay, filiale du groupe Alibaba et de Ant Financial Services Group.

Cette solution permettra aux commerçants marocains de capter davantage de paiements issus des 500.000 touristes chinois attendus d'ici 2021.

 

Par B.C

 

Le Centre monétique interbancaire (CMI) vient d’annoncer le lancement de la solution de paiement mobile «Alipay». Filiale du groupe mondial Alibaba et de Ant Financial Services Group, Alipay est la plus grande plateforme de paiement mobile et digitale au monde.

«Cette solution permettra aux commerçants marocains de capter davantage de paiements issus des 500.000 touristes chinois attendus d'ici 2021 grâce à une augmentation substantielle de leur pouvoir d'achat», a souligné Mikael Naciri, Directeur général du CMI. Et d'ajouter que «les méthodes de paiement acceptées par les commerçants locaux jouent un rôle décisif dans la décision d'achat des touristes chinois, notant que ces voyageurs utilisent principalement le paiement mobile pendant leurs déplacements à l'étranger».

Très familiarisés avec les solutions de paiement dématérialisées, les touristes chinois ont également la particularité de disposer d'un budget d'achats relativement élevé, selon Guillaume de Roquefeuil, CEO d’EuroPass (entreprise gérant la plateforme Alipay).

A titre d'exemple, en 2018, le touriste chinois a dépensé lors de son séjour au Maroc en moyenne 2.900 dirhams avec sa carte, soit 65% de plus que les dépenses des autres touristes visitant le Royaume.

Pour tirer avantage du potentiel de développement de l'économie liée à l'activité touristique chinoise, le CMI a noué un partenariat avec AfricaPass en vue de rendre Alipay, initialement destinée au marché chinois, disponible à travers le Royaume.

La solution offre ainsi à cette catégorie de touristes un parcours de paiement avec lequel ils sont familiers pour stimuler leurs dépenses dans l'économie locale.

Cette action intervient dans le cadre de la mission du CMI de dématérialiser les transactions en accompagnant les commerçants marocains dans leur démarche de digitalisation et d'équipement.

Spécialiste de solutions marketing pour le tourisme chinois au Maroc et en Afrique, AfricaPass mise sur l'expérience de son partenaire EuroPass sur le marché européen pour développer la solution au niveau du Maroc.

 

Alipay au Maroc : 800 millions de consommateurs actifs

Alipay est un portefeuille électronique permettant à tout porteur d'effectuer des transactions à partir de son téléphone mobile.

Avec plus de 800 millions de consommateurs chinois actifs et plus de 175 millions de transactions quotidiennes, c'est la solution de paiement la plus utilisée en Chine.

Alipay est aussi un puissant outil marketing, qui génère de la visibilité et du trafic pour les marques, permettant aux magasins partenaires d'être facilement retrouvés par les touristes chinois à travers leurs téléphones mobiles.

 


Trois questions à Guillaume de Roquefeuil, Directeur général d’EuroPass

«Le Maroc est le premier pays en Afrique à mettre en place cette solution»

 

Finances News Hebdo : Qu’est-ce qui vous a convaincu d’introduire cette application au Maroc ?

Alipay au Maroc : Guillaume de Roquefeuil, Directeur général d’EuroPassGuillaume de Roquefeuil : Nous avons regardé les courbes du tourisme chinois vers le Maroc qui nous semblaient intéressantes. Nous avons été reçus par l’ancien ministre du Tourisme au Maroc, qui nous a confirmé l’intérêt d’introduire Alipay au Maroc, car le nombre de transactions estimé est intéressant. Pour ce dernier, nous savons que nous sommes à près de 200.000 touristes chinois au Maroc annuellement, et qu’il y a un objectif de monter à 500.000. C'est un besoin auquel il faudra répondre en termes de solutions de paiement pour ces touristes, car nous serons à des centaines de milliers de transactions. Surtout que le Maroc est le premier pays en Afrique à mettre en place cette solution et cela ne fera qu’encourager encore plus les touristes chinois à venir visiter le Maroc.

 

F.N.H. : Comment sera déployée cette solution ? 

D. de R. : En termes de déploiement, nous nous appuierons sur le CMI pour être présents dans le plus d’endroits possibles. Aujourd’hui, la solution est opérationnelle et elle sera déployée au niveau du réseau visé le plus tôt possible. Je note que l’équipement est fourni gratuitement aux commerçants.

 

F.N.H. : Quels sont les secteurs et régions visés ? 

D. de R. : Nous nous attendons à ce que les plus gros volumes se fassent dans les lieux de shopping de luxe et de restauration. De même dans les activités liées à l’hôtellerie et aux attractions touristiques où il y a de la billetterie payante. Ce sera surtout dans des villes touristiques comme Marrakech, Fès, mais bien sûr Casablanca où le commerce est assez développé. Nous faisons confiance au CMI pour choisir les gros paniers et les lieux propices à la mise en place de cette solution adaptée à une tranche de clientèle dépensière. D’ailleurs, nous le constatons en Europe, les pays se battent pour les attirer, l’économie touristique génère beaucoup d’argent. Il est donc évident qu’il faut faciliter aux touristes chinois l’accès au paiement et à l’achat ici au Maroc. ◆

 

Finance Digital Tourisme Actualités Marocaines Actualité Entreprises paiement mobile

Partage RÉSEAUX SOCIAUX