Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Entreprises

Agrotechnologies: le cluster à la double vocation

Agrotechnologies: le cluster à la double vocation
Samedi 10 Juillet 2021 - Par admin

La raison d’être d’Agrotechnologies est d’accompagner les start-up et les PME innovantes dans le domaine agricole, tout en développant des projets innovants.

L’objectif étant de réduire les contraintes qui pèsent sur l’agriculture dans la région Souss Massa.

 

Par M. Diao

 

La région Souss Massa est réputée être le premier bastion des exportations des produits agricoles du Royaume. Cette hégémonie au niveau national constitue une prouesse si l’on sait que sur le plan agricole, cette partie du Royaume dispose d’un relief dominé par des montages. A cette contrainte de taille, s’ajoutent les problématiques liées au tarissement de la ressource hydrique, exacerbé au cours des dernières années à cause de la sécheresse. Tout cela conforte incontestablement la raison d’être du cluster Agrotechnologies Souss Massa, dont la vocation est double. Il s’agit d’accompagner les start-up et les PME innovantes dans le domaine agricole, tout en développant des projets innovants afin de réduire les contraintes qui pèsent sur l’agriculture régionale.

Paroles de pro: Thami Ben Halima, directeur d’Agrotechnologies
«L’ existence de la Cité de l’innovation d’Agadir, qui abrite également Agrotech, a facilité la vie des start-up qui ont fait le choix de s’y installer. Le coût du loyer pour les différentes start-up est bas. Cette Cité favorise également la mise en réseau des différents startupeurs. Avec la direction, nous nous attelons à mieux faire connaître les différentes start-up de la Cité de l’innovation. Il faut savoir que ces entreprises sont appelées à grandir et s’implanter ailleurs. Le développement d’une start-up nécessite l’accès au financement. La Cité de l’innovation est un terreau susceptible d’intéresser les entités spécialisées dans le financement des start-up. Au niveau d’Agrotechnologies, nous nous penchons sur la mise en place d’une solution à même de résorber la problématique du plastique agricole usager au niveau régional».

«La question de l’eau est essentielle au niveau régional. Agrotech est née au moment où la région Souss Massa a pris conscience des difficultés futures liées au manque d’eau», explique Thami Ben Halima, directeur de l’entité constituée sous la forme d’une association. Pour rappel, la porte des régions du Sud est confrontée au déficit des eaux conventionnelles souterraines et des eaux de surface. «Cette donne nous a poussé à innover dans le domaine de l’utilisation de l’eau dans le secteur agricole, avec à la clef des économies conséquentes en termes de consommation d’eau et d’électricité (jusqu’à 30%)», confie le docteur et ingénieur en acridologie.

Au registre des réalisations tangibles dans la région Souss Massa, notons que le cluster et ses partenaires ont mis sur pied un réseau de 30 stations météorologiques automatiques. L’initiative permet à Agrotech de disposer quotidiennement des données très précises sur le climat ainsi que celles relatives aux évapotranspirations de référence, lesquelles facilitent la détermination de la quantité d’eau nécessaire aux différentes plantations.

Le cluster, qui compte parmi ses membres des organisations publiques et privées, a également à son actif plusieurs innovations dans le domaine des produits du terroir, une filière cruciale pour l’économie régionale.

 

 

 

 

 

Entreprise Technologie univers tpme TPME

Partage RÉSEAUX SOCIAUX