Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Economie

Tourisme: le marketing digital, fer de lance de la relance

Tourisme: le marketing digital, fer de lance de la relance
Dimanche 01 Aout 2021 - Par admin

Il ne fait aucun doute que le marketing digital a élargi la portée de prospection de plusieurs entreprises de différents secteurs.

L’industrie du tourisme ne fait pas exception et s'est bien montrée à l’affût du monde numérique, notamment en cette période de crise de la Covid-19.

 

Par K.O

 

Il y a seulement une décennie, le simple fait d'avoir un site Web était considéré comme une initiative de marketing numérique réservée uniquement à l’élite, un complément à une stratégie de campagne marketing entièrement autonome. De nos jours, le digital est au cœur de la stratégie marketing et commerciale de toute entreprise. En 2020, les dépenses de publicité numérique dans le monde s'élevaient à 378,16 milliards de dollars, malgré l'impact économique de la pandémie.

Ce chiffre devrait atteindre, selon le spécialiste Statista, près de 456 milliards de dollars en 2021. Il existe un énorme potentiel pour tirer parti des tendances numériques, de l'utilisation des smartphones. Tout comme les moteurs de recherche, les médias sociaux comme Instagram, Facebook, TikTok ou WhatsApp rendent la publicité plus facile et avec une portée exponentielle. D'un simple clic, les utilisateurs intéressés par le monde du tourisme peuvent parcourir un océan de recommandations, et de la même manière, contribuer eux-mêmes à nourrir les expériences du monde du voyage.

D'autres géants du e-tourisme tels que TripAdvisor, Booking.com et Pinterest permettent d’étudier à plus courte échelle les tendances de voyage et, dans ce sens, évaluer les préférences des utilisateurs lorsqu'il s'agit de se lancer dans une aventure vers une destination inconnue.

L’ONMT passe à l’action

Les professionnels et experts du tourisme, à travers le monde et au Maroc, peinent encore à mettre en œuvre des stratégies de relance du secteur. Ainsi, et pour assurer la continuité de l’activité, les acteurs du tourisme misent sur le digital pour créer la différence et se maintenir dans les radars des opérateurs mondiaux. C’est dans cette optique que l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a présenté tout récemment son nouveau dispositif marketing digital international, national et institutionnel.

«Cela fait un peu plus d’un an que le secteur touristique est frappé de plein fouet par la pandémie. Malgré la complexité des problématiques que la situation sanitaire a soulevées au fil des mois derniers, nous avons effectué un travail de fond sur de nombreux fronts, tel que les études de marché, la stratégie des marques ou la stratégie produit, afin de mettre en place les outils idoines pour la reprise. De même que nous nous sommes inscrits dans une logique de concertation, d’écoute et d’échange avec nos partenaires nationaux et internationaux», a expliqué lors d’une conférence de presse Adel El Fakir, Directeur général de l’ONMT.

Lancée dans un premier temps dans les principaux marchés émetteurs (France, Espagne, Royaume-Uni, Allemagne, ÉtatsUnis, Israël), cette campagne porte déjà ses fruits. À l'occasion du lancement des deux premiers vols commerciaux directs assurant la liaison Tel-Aviv- Marrakech, l’ONMT a procédé à la signature d'un mémorandum d’entente avec la compagnie aérienne «El Al», définissant le cadre de la promotion de la destination Maroc en marketing conjoint. Avec une diaspora marocaine estimée à 800.000 personnes, le marché israélien représente un fort potentiel pour la destination Maroc, estime l'Office, qui précise qu'actuellement entre 50.000 à 80.000 Israéliens visitent annuellement le Royaume.

Rappelons que cette ambition de promouvoir la digitalisation et la reprise du secteur est également affichée par la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Economie sociale, Nadia Fettah Alaoui, qui travaille avec le soutien de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) pour réaliser des études spécifiques sur une stratégie digitale.

 

 

 

Economie Digital Tourisme Actualité Économique

Partage RÉSEAUX SOCIAUX