Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Economie

«Notre feuille de route regorge de projets»

«Notre feuille de route regorge de projets»
Samedi 26 Septembre 2020 - Par admin

Inwi nourrit de grosses ambitions dans le mobile money.

L’opérateur vient de lancer un nouveau service de réception des transferts internationaux.

◆ Tour d’horizon avec Nicolas Lévi, CEO de inwi money.

 

Finances News Hebdo : Parlez-nous des étapes franchies par inwi money depuis son lancement à date (nombre d'utilisateurs, services offerts...) ?

Nicolas Lévi : Inwi money a été lancé en septembre 2019. Nous avons ensuite mis en place le paiement mobile dans les Marjane et Marjane Market en janvier 2020. Ensuite, nous avons lancé le paiement par inwi money des forfaits digitaux win. Nous avons proposé à nos clients en avril 2020 le paiement de factures à travers la plupart des facturiers d’eau et d’électricité. Nous comptons aujourd’hui plus de 500.000 clients effectuant plus de 30 MDH de transactions mensuelles.

 

F.N.H. : Vous avez lancé récemment un nouveau service de réception des transferts internationaux. Quels sont ses particularités et ses avantages ?

N. L. : Sa particularité est d’être universel, puisque les personnes voulant envoyer de l’argent vers inwi money pourront le faire naturellement depuis 50 pays sans aucune contrainte avec notre partenaire WorldRemit. Il suffit à l’émetteur de créer un compte WorldRemit et l’argent arrive quasi instantanément sur le service inwi money du bénéficiaire. Il s’agit de plus d’un service à tarif extrêmement compétitif sur le marché. Ensuite, le client pourra faire ce qu’il souhaite du montant reçu. Payer ses factures, effectuer un transfert d’argent ou bien retirer tout ou partie de l’argent reçu.

 

F.N.H. :On remarque une explosion de l'utilisation du cash au Maroc depuis le début de la pandémie. L'opérationnalisation et la généralisation du mobile money auraient-elles pu éviter cela à votre avis ? Comment ?

N. L. : Le mobile money est la solution idéale pour ce cas de figure. Néanmoins, il nécessite encore souvent de devoir déposer et retirer de l’argent. Donc à la fois de pouvoir sortir, ce qui n’était pas possible durant le confinement, et de bénéficier d’un réseau suffisamment capillaire. Ce réseau met naturellement du temps à être déployé. Par ailleurs, le mobile money est une solution idéale pour les paiements en ligne, mais là aussi il y a un temps d’intégration des partenaires. Mais l’usage va se développer rapidement et le mobile money reste comme une alternative sûre au cash, notamment pour tous les non-bancarisés du Royaume.

 

F.N.H. : Quels sont les verrous réglementaires qu'il faut encore faire sauter pour accélérer votre développement ?

N. L. : Nous ne parlons pas de verrous à faire sauter, mais d’adaptation à la réalité du marché. Pour le recrutement des réseaux de cash in et cash out, il faut être le plus souple possible dans les demandes et le traitement des documents. La digitalisation permise durant le confinement pour les passages d’un niveau à l’autre des clients est aussi un excellent support au développement des usages.

 

F.N.H. : Qu'en est-il de l'équipement des commerçants en terminaux ? Comment les convaincre à votre avis ?

N. L. : Nous l’avons fait avec Marjane et d’autres marchands de moins grande taille. La Banque centrale a favorisé aussi pendant l’état d’urgence le recrutement de marchands. Mais nous pensons que c’est le client, parce qu’il aura commencé à maîtriser l’usage du wallet, qui sera le principal promoteur des services de paiement marchands.

 

F.N.H. : Enfin, rappelez-nous vos objectifs stratégiques sur ce marché et vos grandes priorités à court et moyen termes ?

N. L. : Les objectifs stratégiques sont tout d’abord de soutenir la fidélité des clients télecoms de la maison-mère inwi. Ensuite, nous souhaitons convertir le plus grand nombre de Marocains à travers le déploiement régulier de services à valeur ajoutée. Notre feuille de route regorge de projets. Enfin, nous souhaitons faire bénéficier nos clients du plus large réseau de distribution possible afin de leur faciliter l’utilisation de l’ensemble de nos services.

Télécoms Actualités Marocaines Actualité Économique Actualité Entreprises

Partage RÉSEAUX SOCIAUX