Mobilité durable: les loueurs donnent des pistes pour booster la voiture électrique

Mobilité durable: les loueurs donnent des pistes pour booster la voiture électrique

La demande est sans cesse croissante et le Maroc doit accompagner le développement du tourisme. La faiblesse du réseau en bornes de recharge reste la principale contrainte à surmonter.

 

Par C. Jaidani

La mobilité durable est devenue un enjeu majeur dans les zones urbaines en raison de la croissance démographique et du trafic routier. Pour réduire les émissions de CO2, l’introduction de la voiture électrique devient une nécessité. Si ce genre de véhicules a fait une percée dans de nombreux pays, au Maroc son taux de pénétration est insignifiant. Pourtant, le Royaume est un pays touristique par excellence. Il accueille 12 millions de voyageurs par an et nombre d’entre eux ont la fibre écologique. Ils préfèrent des véhicules électriques pour leur mobilité.

A l’approche de la Coupe du monde co-organisée avec l’Espagne et le Portugal, le Maroc doit se préparer d’ores et déjà à cette échéance et accélérer le niveau de pénétration de la voiture électrique. Le secteur de la location de voitures figure parmi les filières concernées par cet enjeu. Les professionnels de l’activité sont conscients des défis à relever pour développer ce créneau.

«Sur les 11.369 opérateurs que compte notre Fédération, il n’y a que deux loueurs qui proposent des voitures électriques, et ce malgré l’existence d’une certaine demande. Une enquête auprès de nos adhérents confirme que la quasi-totalité des personnes interrogées ne veulent pas investir pour proposer la voiture électrique à cause du manque de visibilité. Le Maroc ne peut pas rester à la traine par rapport à ce qui existe dans le monde. Il est temps de prendre les dispositions qui s’imposent pour développer ce segment», affirme Tarik Dbilij, président de la Fédération des loueurs d’automobiles sans chauffeurs au Maroc (Flascam).

Dans son enquête, la Fédération a relevé que la principale contrainte qui retarde la pénétration de la voiture électrique concerne le nombre de bornes de recharge électrique, chiffré à 119 dans différentes régions du pays. Un chiffre largement insuffisant pour répondre aux besoins croissants des automobilistes. Au moment où la France compte, au 30 avril 2024, 129.525 unités avec la perspective d’atteindre 400.000 bornes à l’horizon 2030.

«L’infrastructure actuelle présente plusieurs limitations, comme la capacité insuffisante des bornes de recharge rapide, les coûts énergétiques élevés ainsi que la dépendance aux sources d’énergie non renouvelables. Nous proposons l’installation de panneaux photovoltaïques pour une alimentation durable et efficace. Il est important d’intégrer des réseaux intelligents (Smart Grids) pour optimiser la gestion de l’énergie. Nous prônons également la mise en place de bornes de recharge rapide avec des systèmes de gestion avancés pour surveiller et contrôler la consommation d’énergie», explique Dbilij. La Flascam veut développer des bornes de recharge avec de nombreux partenaires. Elle explore activement des partenariats et des collaborations avec des acteurs fiables pour assurer la mise en œuvre des initiatives d’expansion des infrastructures. En favorisant des relations synergiques, elle ambitionne de créer un environnement propice à la mobilité durable et de contribuer à la transition en cours vers un avenir plus vert.

«Pour faire face à l’insuffisance du nombre, nos bornes de recharge seront judicieusement placées dans des zones stratégiques garantissant un accès facile et rapide pour les utilisateurs, avec une couverture étendue à travers le Royaume. Les bornes sont faciles à utiliser et aussi à trouver dans les circuits les plus fréquentés. Notre application permet de localiser les bornes facilement, de réserver à l’avance et recevoir les notifications en temps réel sur l’état de la recharge. Nous proposons également des modes de paiement flexibles et sécurisés pour une commodité maximale», conclut Dbilij. 

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 12 Juin 2024

Emploi : échec et mat !

Mercredi 12 Juin 2024

Les importations espagnoles en provenance du Maroc en hausse de 4% au premier trimestre 2024

Mardi 11 Juin 2024

Assurances : les primes émises atteignent 17,24 milliards de DH au premier trimestre de 2024

Mardi 11 Juin 2024

Dispositif Aïd Al-Adha de l'ONCF : 240 trains par jour

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux