Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Médecine nucléaire : le CNESTEN signe un accord pour la mise en place d’un Consortium international

Médecine nucléaire : le CNESTEN signe un accord pour la mise en place d’un Consortium international
Vendredi 08 Novembre 2019 - Par Finances News

Le Centre National de l’Energie, des Sciences et des Techniques Nucléaires(CNESTEN) vient de procédé à Rabat, sous la présidence de Aziz Rabbah, Ministre de l'énergie, des mines et de l'environnement, à la signature d’un Protocole d'Accord pour la mise en place d’un Consortium international dans le domaine de la médecine nucléaire avec l’Université américaine « Long Island University », la société française « Dassault Systems », et le laboratoire canadien « Canadian Nuclear Laboratories ».

Aziz Rabbah a souligné l'importance de ce partenariat à l’échelle nationale et africaine, et ce conformément aux directives royales appelant au renforcement de la coopération africaine, et a souligné également l’importance des relations stratégiques qu’entretient le Maroc avec ses partenaires français, américains et canadiens, appelant à investir et à renforcer ce partenariat distingué, rappelle un communiqué.

Dans ce cadre, le ministre a mis en exergue le rôle central du CNESTEN au niveau national et africain dans le domaine du nucléaire, il est devenu ainsi l’un des centres reconnu à l’international et par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique(AIEA) et une plate-forme de recherche scientifique, de formation et de développement des capacités pour le Maroc et les pays africains. Et de rappeler,  à intensifier les efforts sur trois niveaux pour le développement de ce secteur, à savoir l'éducation, la formation, la recherche scientifique et la transition vers la l’industrie pharmaceutique, à la lumière notamment des réformes législatives et juridiques entreprises dans ce domaine.

Une approche innovante 

Ce Consortium apporte une nouvelle vision et une approche innovante dans la chaîne de valeur de production des radiopharmaceutiques, notamment à travers l’optimisation des process de fabrication des radiopharmaceutiques dans les réacteurs nucléaires de recherche (R&D, automatisation progressive, réduction des délais logistiques, …), indique la même source. Ainsi que le développement industriel de la production des radiopharmaceutiques avec des process innovants, et le développement et la certification de programmes d’enseignement et de formation professionnelle liés à la médecine nucléaire et la radiopharmacie destinés aux pays africains.

La participation du CNESTEN et l’ensemble de ses partenaires au niveau national dans ce Consortium, contribuera à renforcer les services de la médecine nucléaire au Maroc, a optimisé la fabrication des produits radiopharmaceutiques au niveau du réacteur nucléaire de la Maâmora à travers les échanges et le retour d’expérience des partenaires et a développé les capacités régionales en Afrique par le biais de l’enseignement, la formation professionnelle et l’expertise technique dans les différentes thématiques associées à la médicine nucléaire, et ce, conformément à la politique nationale en matière de coopération régionale en Afrique, peut-on lire dans le même communiqué. 

 

 

 

 

 

Economie Energie Actualité Économique

Partage RÉSEAUX SOCIAUX