Maroc-Luxembourg : vers une montée en puissance des relations d’affaires

Infos Éco - Maroc-Luxembourg : Une mission Business à haut niveau

Le secteur des technologies de l’information et de la communication et celui de la logistique offrent d'énormes possibilités de partenariat

Infos Éco - Maroc-Luxembourg : vers une montée en puissance des relations d’affaires

Le Grand-Duché de Luxembourg mènera la semaine prochaine une mission d’hommes d’affaires de très haut niveau au Maroc, la deuxième du genre en moins de quatre ans, destinée à renforcer la coopération économique et à booster les échanges entre les deux pays.

Livrant ses impressions à la MAP sur le potentiel qu’offre cette mission, le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie du Luxembourg, Etienne Schneider a souligné que «les conditions sont réunies pour développer davantage les relations d’affaires entre les deux pays », d’autant plus que « la position du Maroc comme porte d’entrée sur le marché africain représente un intérêt considérable pour les entreprises luxembourgeoises souhaitant se développer sur ce continent».

Le Vice-Premier ministre luxembourgeois a plaidé à cet effet pour une montée en puissance des échanges entre le Maroc et le Luxembourg, afin qu’ils prennent la forme «d’un partenariat économique voué à produire des résultats mutuellement bénéfiques».

«Nos deux pays souhaitent ainsi développer davantage le secteur des technologies de l’information et de la communication, notamment en matière de digitalisation des services publics et de cyber-sécurité, ainsi que le secteur de la logistique », a affirmé le Vice-Premier ministre luxembourgeois, ajoutant que cette approche est en ligne avec la la stratégie Maroc Digital 2020 qui s’attache à tirer avantage de la transformation digitale et soutient la digitalisation dans tout le pays, mais également au sein des services de l’Etat.

De plus, a-t-il faut savoir, au cours de la dernière décennie, le Luxembourg a constamment amélioré son positionnement en tant que hub logistique intercontinental et multimodal en Europe pour les activités logistiques à valeur ajoutée, a-t-il dit, notant que de manière similaire, le Maroc considère la logistique comme un enjeu majeur pour le développement de son économie, notamment pour améliorer la compétitivité de ses échanges commerciaux.

«L’intérêt du secteur privé luxembourgeois pour le Maroc se fait de plus en plus clair et cela se remarque par le nombre d’entreprises qui participeront à cette mission», a souligné de son côté le président de la Chambre de Commerce du Luxembourg.

Les deux responsables luxembourgeois n’ont pas manqué de souligner que cette nouvelle mission s’inscrit dans la continuité et dans la trajectoire tout à fait naturelle d’une relation historique entre les deux pays, rappelant la mission économique luxembourgeoise en avril 2015 dans le Royaume, qui avait été présidée par le Grand-Duc héritier Guillaume, accompagné de la Grande-Duchesse héritière Stéphanie et qui avait marqué la volonté du Luxembourg de renforcer les liens économiques avec le Maroc, de promouvoir les relations commerciales entre les deux pays et d’identifier de nouvelles opportunités d’affaires.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 17 Mai 2024

Dialogue social : Difficile compromis sur les retraites et le droit de grève

Jeudi 16 Mai 2024

Le FM6I, catalyseur d'une renaissance économique

Mercredi 15 Mai 2024

Immobilier: le groupe BCP lance la nouvelle édition d’AYAM IMMO

Mercredi 15 Mai 2024

Marché de travail : comment l'IA change la donne pour la nouvelle génération

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux