Marché automobile : les ventes de voitures neuves rechutent en novembre

Marché automobile : les ventes de voitures neuves rechutent en novembre

 

Depuis le début de l’année, le cumul des ventes atteint 143.993 unités, en recul de 7% par rapport à la même période de l’année dernière.

 

Après deux mois consécutifs de hausse, les ventes de voitures neuves au Maroc ont replongé durant le mois de novembre.

Selon les chiffres publiés par l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), le onzième mois de l’année a totalisé 13.309 véhicules vendus, soit une baisse de 3,4%, par rapport aux ventes du mois de novembre 2018. Depuis le début de l’année, le cumul des ventes atteint 143.993 unités, en recul de 7% par rapport à la même période de l’année dernière.

Le segment des véhicules particuliers (VP) totalise un volume de 128.023 unités vendues réalisant au passage un recul de 9,83% en comparaison avec la même période de l’année dernière. Celui des véhicules utilitaires légers (VUL) culmine lui à 15.970 unités écoulées, soit un bond de 24,51% sur la période de comparaison.

Dans le top 10 du segment VP, Dacia arrive en tête avec 38.639 voitures vendues, enregistrant une baisse de 9,48%. Elle est toujours suivie par sa consœur Renault avec un volume de 18.637, soit une régression de 6,16%. Avec les deux marques, le groupe Renault totalise 44,74% de parts de marché.

Peugeot résiste à la morosité ambiante et affiche 9.314 unités écoulées réalisant une croissance de 1,76%.

Hyundai est à la quatrième position avec 8.885 immatriculations, en quasi-stagnation.

Volkswagen est à la cinquième position avec 8.197 voitures cédées accusant un repli de 20,69%. Elle est suivie par Citroën à la sixième position avec 6.787 unités écoulées réalisant dès lors une croissance de 16,06%, soit la meilleure performance du top 10. 

Fiat s’accroche à la septième position à 5.183 immatriculations enregistrant un recul de 31,41%. Toyota est à la huitième place avec un volume de 4.140 véhicules vendus soit une baisse de 8,24%. Nissan campe sur sa neuvième position avec au compteur 3.704 voitures cédées mais réalisant une régression de 35,48%. Ford est à la dixième position avec 3337 immatriculations et une baisse de 48,21%.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 17 Mai 2024

Dialogue social : Difficile compromis sur les retraites et le droit de grève

Jeudi 16 Mai 2024

Le FM6I, catalyseur d'une renaissance économique

Mercredi 15 Mai 2024

Immobilier: le groupe BCP lance la nouvelle édition d’AYAM IMMO

Mercredi 15 Mai 2024

Marché de travail : comment l'IA change la donne pour la nouvelle génération

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux