Industrie manufacturière: baisse de la production au T1 2023

Industrie manufacturière: baisse de la production au T1-2023

La production de l'industrie manufacturière aurait connu une baisse au premier trimestre 2023 (T1-2023), selon la récente note d'information Haut-Commissariat au Plan (HCP) sur les résultats des enquêtes de conjoncture auprès des entreprises relevant des secteurs des industries manufacturières, extractives, énergétiques et environnementales et du secteur de la construction.

Cette baisse est le résultat d’une diminution de la production dans les branches de "l’industrie automobile", de "l’industrie alimentaire" et de la "fabrication de produits en caoutchouc et en plastique", et d’une hausse de la production dans les branches de l"a fabrication d'équipements électriques" et de "la fabrication d'autres produits minéraux non métalliques", précise le HCP. Les carnets de commandes du secteur sont jugés d’un niveau inférieur à la normale par les chefs d’entreprises, explique la note, ajoutant l’emploi, aurait, de son côté, connu une stabilité.

Globalement, le taux d’utilisation des capacités de production (TUC) dans l’industrie manufacturière se serait établi à 76%. La note précise également qu'au T1-2023, 43% des entreprises de l’industrie manufacturière auraient rencontré des difficultés d’approvisionnement en matières premières, principalement celles d’origine étrangère.

Concernant la production de l’industrie extractive, elle aurait connu une baisse, résultat d'une diminution de la production des phosphates, ajoute le HCP, notant que les prix de ventes des produits de ce secteur auraient connu une diminution et l’emploi aurait connu une baisse.

Au T1-2023, la production de l’industrie énergétique aurait affiché une baisse due principalement à la diminution de la "production et distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air conditionné".

S’agissant des carnets de commande, ils se seraient situés à un niveau normal, tandis que l'emploi aurait connu une baisse. Pour ce qui est de la production de l’industrie environnementale, elle aurait connu une stabilité imputable à une stagnation de l'activité du "captage, traitement et distribution d’eau".

En ce qui concerne les carnets de commande de ce secteur, ils se seraient établis à un niveau normal et l’emploi aurait connu une stabilité.    

 

  

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 21 Juillet 2024

Croissance : «L’une de nos priorités aujourd’hui devrait être la gestion de la sécheresse et du stress hydrique»

Samedi 20 Juillet 2024

Stratégie énergétique : Benkhadra détaille les grands chantiers de l’ONHYM

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux