Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Economie

E-commerce: le marché brave la conjoncture

E-commerce: le marché brave la conjoncture
Mercredi 24 Fevrier 2021 - Par admin
DOSSIER SPÉCIAL MONÉTIQUE

 

Le e-commerce au Maroc connait une bonne dynamique, avec une croissance assez soutenue des paiements en ligne.

 

Par K.A

 

Si certains secteurs ont été brutalement secoués par la crise de la Covid-19, l’ecommerce a, quant à lui, tiré son épingle du jeu durant l'année écoulée. A en croire le dernier rapport du Centre monétique interbancaire (CMI), l’activité du e-commerce a battu des records au cours de l’année 2020.

«Les sites marchands et sites des facturiers affiliés au CMI ont réalisé 14,3 millions d’opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 6 milliards de dirhams durant l’année 2020, en progression de 46% en nombre et 25% en montant par rapport à 2019», dévoile le CMI.

Cette croissance significative est portée principalement par un renforcement de la confiance des clients à l'achat en ligne et une digitalisation généralisée des services publics afin de garantir la continuité de certaines activités et de préserver la consommation des particuliers. S’ajoute à cela une connectivité plus large des Marocains, qui ont accès de plus en plus à des services d’Internet haut débit et des smartphones à la portée de tous les budgets, facilitant ainsi les achats en ligne qui représentent une alternative sûre et sécurisée pour des consommateurs tracassés par la crise sanitaire.

Pour les commerçants et eMarchands affiliés au CMI, ils ont enregistré 84,7 millions d'opérations de paiement par cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 36,8 milliards de DH, en régression de 0,8% en nombre et de 19,2% en montant. En termes de volume, ces paiements se répartissent sur la grande distribution (29,8%), l'habillement (9,3%), les hôtels (6,6%), les restaurants (6,2%), les stations (5,9%), les meubles et articles de l'électroménager (5,5%) et autres secteurs (36,7%).

Plus de 1.000 sites d’e-commerce sont actifs en 2019, dont près de 500 créés en 2019 et 300 qui ont démarré leur activité cette même année, selon une étude réalisée par le groupe Sunergia sur le e-commerce au Maroc. 60% des internautes déclarent avoir déjà effectué des achats de produits/ services ou des paiements en ligne, et 37% des e-consommateurs achètent des produits liés à la mode, comme des vêtements ou des chaussures. 27% des cyberconsommateurs payent leurs réservations et frais d’hôtels, leurs billets de train ou d’avion sur Internet, précise Sunergia, notant que 24% achètent des repas en livraison avec Jumia Food ou Glovo.

Le rapport a exploré également les principaux freins à l’achat en ligne, avec en tête le manque d’intérêt pour ce type d’achat et/ou le manque d’expérience des internautes qui n’achètent pas en ligne. A cela s'ajoutent des produits qui ne correspondent pas aux besoins des consommateurs et l’inadéquation des modes de paiement proposés. Nul ne peut négliger le coup d'accélérateur qu'a donné le confinement à cette activité. A titre d’exemple, 22% des répondants ont effectué leur premier achat en ligne durant le confinement.

Et avec la fermeture des commerces non-essentiels, les Marocains n’avaient plus d’autres choix que de s’orienter vers les canaux digitaux pour acheter des produits de seconde nécessité. 2020 a donc été une année de chiffres records pour l’e-commerce et de démocratisation de ce mode d’achat parmi les citoyens, quelle que soit leur catégorie socioprofessionnelle. L'e-commerce se veut aujourd'hui un véritable levier de performance et de croissance, grâce à une meilleure connectivité et une montée majeure en compétence des professionnels du e-commerce.

 

Al Barid Bank lance la première carte bancaire dématérialisée au Maroc
Il s’agit de la «e-carte KLIK Visa». Ce service permettra au client de régler, désormais ses achats nationaux et internationaux sur Internet en dirhams ou en devises grâce à un numéro de carte bancaire et un code de vérification (CVV2) accessible uniquement à travers l’application Barid Bank Mobile.

 

 

« Précédent    Suivant »

 

 

 

 

Actualités Marocaines Actualité Économique E-commerce

Partage RÉSEAUX SOCIAUX