Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Economie

Climat des affaires: El Otmani insiste sur la poursuite des réformes stimulant la confiance des investisseurs

Climat des affaires: El Otmani insiste sur la poursuite des réformes stimulant la confiance des investisseurs
Mardi 29 Octobre 2019 - Par Finances News

 

Le progrès indéniable obtenu en termes d'amélioration du climat des affaires incite à poursuivre la mise en œuvre des réformes structurantes en vue de renforcer la confiance des investisseurs privés, marocains et étrangers, a affirmé lundi le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani.

En réponse à une question sur "le climat des affaires" lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des représentants, M. El Otmani a souligné que le saut qualitatif réalisé dans le classement mondial du climat des affaires pousse à l'optimisme en un avenir meilleur en la matière.

"Une telle réalisation nous incite tous à aller de l'avant pour donner corps à la feuille de route adoptée dans la perspective de faire partie du top 50 dans l'indice +Doing Business+ à l'horizon 2021", a-t-il ajouté, soulignant l'impératif de conjuguer les efforts des divers acteurs et partenaires des secteurs public et privé, mais aussi l'institution législative en particulier.

Il a relevé que la promotion du climat des affaires a un impact bénéfique non seulement sur les entreprises et les investisseurs, mais également sur l'ensemble des citoyens au regard des retombées significatives en termes de lutte contre la pauvreté et de réduction des disparités sociales, d'où l'attention particulière accordée par l'exécutif à ce sujet en tant que grande priorité.

Le bond de sept places au classement mondial "Doing Business 2020" où le Royaume se positionne à la 53ème place, a pu être réalisé grâce à une action collective et participative, combinée aux mesures et réformes importantes engagées en faveur du secteur privé et l'entreprise marocaine.

Ces mesures de réforme font partie d'un programme d'action de la commission nationale pour le climat d'affaires, avec un accent particulier sur la modernisation de l'arsenal juridique et règlementaire des affaires, la simplification et la numérisation des procédures administratives relatives à l'entreprise et l'instauration de plateformes électroniques dédiées aux services et guichets unifiés.

Les réformes initiées visent essentiellement à réviser les lois relatives aux sociétés en participation et les sociétés à responsabilité limitée, entrées en vigueur cette année, a précisé M. El Otmani, notant que l'objectif consiste à améliorer l'efficacité des prestations aux citoyens, consacrer la transparence et la gouvernance, réduire les délais des procédures et l'accès par web aux documents requis, concernant notamment la remise des permis de construire. Il s'agit aussi, selon lui, de simplifier les opérations de transfert de la propriété et de la réduction de la durée d'enregistrement des contrats de vente, en plus des opérations de création des entreprises.

Le chef du gouvernement a en outre mis l'accent sur l'importance d'assurer l'accès des citoyens aux jugements des tribunaux et le suivi des affaires en justice par internet, avec des délais raisonnables pour rendre les verdicts. Il en est de même pour la numérisation les services liés à l'obtention d'attestations, à la déclaration et au paiement des impôts, ainsi que la protection des droits des salariés dans les cas d'entreprises en difficulté.

Abordant l'avancée significative obtenue par le Royaume dans le dernier rapport "Doing Business 2020", M. El Otmani a souligné que le Maroc se classe désormais 53ème parmi 190 pays, gagnant ainsi sept places par rapport à l'an dernier. En 10 ans, a-t-il dit, le Royaume a pu gagner 75 places dans le classement publié par la Banque mondiale.

En ce qui concerne le plan d'action adopté afin d'atteindre l'objectif fixé par le Maroc en vue de se hisser au 50ème rang des plus grandes économies du monde dans l'indice Doing Business à l'horizon 2021, le chef du gouvernement a souligné que le Comité national de l’environnement des affaires (CNEA) veille sur la mise en œuvre des réformes programmées dans le cadre du plan d'action dont la modernisation des textes de loi relatifs à la gouvernance de l'entreprise, en particulier les sociétés contribuables et les sociétés à responsabilité limitée (SARL), ainsi que la mise en œuvre de textes réglementaires permettant d'agir avec de nouveaux moyens électroniques afin de garantir l'efficacité et la rapidité escomptés en particulier dans le domaine des affaires.

La mis en œuvre de la loi relative aux sûretés mobilières en particulier la création et l'opérationnalisation du registre national électronique constitue, selon le chef du gouvernement, une des réformes primordiales qui permettrait d'accéder facilement à l'investissement en particulier pour les PME.

M. El Otmani a aussi relevé que le gouvernement poursuit ses efforts visant à mettre en œuvre une série de réformes liées à la réforme globale des centre régionaux d'investissement et à la charte de déconcentration administrative, outre le développement des mécanismes d'investissement et le renforcement des infrastructures de bases.

 

Avec MAP

gouvernement doing business

Partage RÉSEAUX SOCIAUX