Aid Al Adha / Covid-19 : Une autorisation spéciale exigée pour les bouchers

Aid Al Adha / Covid-19 : Une autorisation spéciale exigée pour les bouchers

Dans le cadre précautions prises par les autorités face à la pandémie de la Covid-19, et pour assurer la mise en place de conditions appropriées pour la fête de l'Aïd Al-Adha, il a été décidé que les professionnels de l'abattage devront disposer d'autorisations spéciales délivrées par les autorités locales, les qualifiant pour pratiquer ce rituel religieux.

Les personnes qui y sont éligibles subiront, à l'avance, des tests de détection du Coronavirus (Covid-19), en coordination avec les autorités sanitaires compétentes. Elles doivent disposer de tous les outils et matériaux pour assurer le respect des mesures préventives établies, telles que des masques de protection, du matériel antivirus et des solutions stériles.

À cet égard, le ministère de l'Intérieur appelle tous les citoyens à s'assurer, afin d’observer les sacrifices de l'Aïd, de traiter exclusivement avec des personnes détentrices de ces autorisations délivrées par les autorités locales, et de ne recourir à aucune personne qui n'en dispose pas, afin de préserver leur santé et leur sécurité et d'éviter le risque d'infection.

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 25 Mai 2024

Marché du travail : «Il va falloir réorienter les profils vers les formations se rapportant aux métiers d’avenir»

Samedi 25 Mai 2024

Tourisme : hausse de 17% du flux des arrivées en avril

Vendredi 24 Mai 2024

Chômage en milieu rural : une tendance alarmante

Jeudi 23 Mai 2024

Experts-comptables: la profession face à de nouveaux enjeux

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux