Aéronautique : MHE reçoit les repreneurs américains du site Bombardier de Casablanca

Aéronautique : MHE reçoit les repreneurs américains du site Bombardier de Casablanca

 

L’acquisition devrait être finalisée d’ici le premier semestre 2020. 

Le ministère et Spirit ont convenu de mettre en place une équipe commune pour développer un écosystème Spirit au Maroc.

 

Le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie Verte et Numérique, Moulay Hafid Elalamy, a reçu ce matin Sam Marnick et Scott Mclarty, Vice-Président Exécutif et Vice-Président Senior de Spirit Aerosystems, le leader américain qui a repris le site Bombardier de Casablanca.

Cette rencontre intervient près de 2 mois après l’annonce par le ministère de la reprise du site Bombardier de Casablanca par l’entreprise américaine. Spirit Aerosystems a signé un Purchasing Agreement (contrat d’achat) pour l’acquisition de 3 sites Bombardier de Casablanca, Belfast, et Dallas. L’acquisition devrait être finalisée d’ici le premier semestre 2020.

Le géant américain fabrique des éléments de structure d'avions : fuselages, ailes et supports de réacteurs. Le groupe emploie plus de 15.000 personnes à travers ses différents sites en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

Selon l’entente conclue, le site continuera de fournir des composants structuraux d’avions et des pièces de rechange pour soutenir la production et les avions en service de Bombardier Aviation.

Rappelons que le site marocain de Bombardier, implanté dans la zone franche de MidParc à Nouaceur, emploie aujourd’hui 400 personnes. En proie à des difficultés financières, le constructeur canadien avait décidé en mai dernier, une restructuration de ses activités, impliquant de se départir de certaines usines, notamment celles de Belfast (Irlande du Nord) et de Nouaceur, spécialisées en aérostructures.

Le repreneur américain devra honorer tous les engagements de Bombardier au Maroc. Cela inclut les projets de développement de l’usine qui avaient été annoncés par Bombardier. Ainsi, l'extension du site Bombardier de Casablanca est en cours de réalisation faisant passer sa superficie de 10.000 m² à 25.000 m² et l’effectif de 350 à 850 employés avec l’ambition d’atteindre près de 1.000 employés à terme.

Comme nous l’expliquait récemment Karim Cheikh, président du Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS), «il s’agit d’une opportunité d’attirer un des gros sous-traitants fournisseurs du secteur aéronautique, tout en gardant les développements sur lesquels Bombardier était déjà engagée».

A noter que le ministère et Spirit ont convenu de mettre en place une équipe commune pour développer un écosystème Spirit au Maroc permettant de développer de nouvelles activités aéronautiques et de maximiser l’intégration locale du leader mondial des aérostructures.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 15 Juillet 2024

Ports situés sur la Méditerranée: baisse de 20% des débarquements de pêche à fin juin

Lundi 15 Juillet 2024

Aérien: Airbus prévoit un doublement de la flotte mondiale d'ici 20 ans

Dimanche 14 Juillet 2024

Filière fruits : la période estivale marquée par la hausse des prix

Samedi 13 Juillet 2024

Immobilier : des réalisations, mais aussi du retard à combler

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux