Culture & Société

Tous les articles

Un jour, une œuvre : l’Oryx sublimé de Hicham Lahlou

Un jour, une œuvre : l’Oryx sublimé de Hicham Lahlou

47 ans seulement, mais déjà un impressionnant parcours derrière lui. Surdoué des formes et «champion du design marocain»

Le designer a imaginé et réinterprété un Oryx, édité en série limitée, numérotée et signée, que Daum, marque française internationale de luxe au savoir-faire unique, a sublimé avec sa pâte de cristal. Une œuvre d’art simple d’apparence, mais d’une grande ingéniosité technique qui rejoint le répertoire, Edition d'Art, du grand maitre-verrier qu’est Daum. Un objet unique qui se veut une ode aux origines africaines du designer.

«Avec cet Oryx j’ai voulu honorer mes origines africaines à travers un animal emblématique de la savane que j’ai sublimé dans un design pur et fluide. Le présenter en série limitée dans le prestigieux catalogue "Edition d’Art" de la grande marque française Daum, est une réelle consécration», précise Hicham Lahlou.

Le designer marocain a conféré à son Oryx une présence quasi mystique en s’appuyant sur la silhouette si caractéristique de cet animal africain. Sa couleur ambre intense et ses cornes, longues et effilées, annelées et légèrement incurvées, en bronze dorées suscitent émotion et curiosité, déversent lumière et éclat.

La pâte de cristal lui permet de jouer avec les transparences de la lumière, l'intensité des couleurs et les détails. Mais la mise au point d'une pièce requiert au minimum un an de travail. Généralement, le processus utilisé se fait en plusieurs étapes : D’abord un premier croquis, puis la réalisation d'une première maquette en Plastiline ou en terre, d'une seconde en plâtre, corrections, ajustements, réalisation du moule, coulage du cristal, qui cuira durant sept jours dans un four, nettoyage, et enfin ponçage... Tout un travail !

Le premier à tenter l'aventure, avec la pâte de cristal, fut justement Dali, en 1968, avec«L'important, c'est la rose». Depuis, une kyrielle de designers se sont confrontés à cette matière transparente et opaque à la fois, colorée comme un bonbon, qui emprisonne si bien la lumière.

En signant un Oryx sublimé à pâte de cristal, Hicham Lahlou rejoint ainsi la liste où figurent Dali, Armand, Richard Orlanski, Romuald Hazoumé, Carlos Mata, Hilton MacConnico, Pedro Ramirez Vazquez et bien d’autres noms de « Vétérans ».

 

Par R.K.H.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 05 Avril 2024

«Abdelhak Najib : un homme, une œuvre» aux Éditions Orion. La quête du Grand Œuvre

Mardi 12 Mars 2024

Les romans de Abdelhak Najib: radioscopie des Etats arabes

Samedi 02 Mars 2024

Livre événement. « Palestine: l’impossible État » de Abdelhak Najib

Vendredi 01 Mars 2024

Héritage d'Al Mutanabbî: renaissance d'une conscience arabe

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux