Culture & Société

Tous les articles

SNA : Pour les commerçants et artisans !

SNA : Pour les commerçants et artisans !

Sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, le Ministère du tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire (MTAESS) organise en étroite collaboration avec la Maison de l'artisan la 7ème édition de la Semaine Nationale de l’Artisanat (SNA) au courant du mois de décembre 2022.                                

Celle-ci constitue un rendez-vous de référence qui met à l’honneur l’Artisanat et promeut le savoir-faire ancestral transmis de génération en génération. 

 

 

 

Plus riche, plus international que jamais, la Semaine Nationale de l'Artisanat a fait donc son retour dans la Cité ocre sous un format totalement «inédit», «élargi» et «ouvert sur le monde», qui s'inscrit dans la stratégie du MTAESS visant à promouvoir le produit artisanal sur le marché local, tout en accélérant les partenariats commerciaux à l’international.

Cette nouvelle édition a ainsi connu, le lancement de plusieurs nouveaux rendez-vous (comme le Salon International du Tapis «Marrakech Carpet Fair*» ou le «Forum Marrakech International Art and Craft**») qui visent, in fine, le partage des meilleures pratiques dans les domaines de l’innovation, du design et de la distribution; de nombreuses opérations de commercialisation de l’artisanat; des rencontres autour du thème «l’artisanat, un savoir-faire ancestral unique au service du développement inclusif et durable»; des Master classes au profit des entreprises marocaines du secteur, avec au menu des thématiques du Forum Marrakech international art and craft connect; un «Sourcing tour» proposé à une sélection d’opérateurs professionnels internationaux afin de rencontrer des unités de production et des showrooms…

De même, plusieurs nouveaux événements inscrits à l’agenda de la SNA font de cette semaine une «puissante plateforme de réseautage» et un important rendez-vous d’affaires international entre acheteurs professionnels et producteurs locaux.

Capitalisant sur la dynamique de collaboration instaurée entre le ministère, la maison de l’artisan, les chambres régionales de l’Artisanat et les partenaires publics, de multiples opérations de commercialisation de l’artisanat sont également programmées dans les zones de grande affluence du Royaume, telles que Marrakech, Agadir, Tanger....etc

Quant à Casablanca, un important Showroom éphémère y ouvrira ses portes jusqu'au 25 décembre, permettant à des artisans sélectionnés de présenter leurs plus belles créations aux Casablancais et aux touristes de la ville Blanche. D'autres villes également verront l’ouverture de «Pop-up Stores» tout au long du mois de décembre.

En phase avec l’objectif du Ministère et de la maison de l’Artisan de maximiser les sources de artisans et de promouvoir les produits locaux, les chambres régionales de l’artisanat seront amenées à organiser des Foires régionales.

 

Des résultats encourageants

Pour la ministre du tourisme, de l'artisanat, et de l'économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, qui intervenait par visioconférence dans le cadre de la 7è édition du Salon National de l'Artisanat, lancée officiellement à partir de la Cité ocre, la SNA est un rendez-vous national de référence pour tous les acteurs du secteur.

L’objectif étant le développement de l’artisanat marocain, l’accélération de la structuration des acteurs, la consolidation de la compétitivité de l’offre et la promotion des savoir-faire exceptionnels, que ce soit au niveau national ou international.

Le secteur de l'artisanat est un levier important pour la préservation du patrimoine matériel et immatériel, notamment à travers son rôle dans la transmission intergénérationnelle des savoir-faire séculaires, a souligné la ministre.

Le secteur emploie 22% de la population active, contribue à hauteur de 7% du PIB et a généré en 2021 un chiffre d’affaires global d’environ 140 milliards de dirhams. Malgré la conjoncture internationale difficile, les principaux indicateurs de performance du secteur affichent des résultats encourageants, s'est félicitée Fatim-Zahra Ammor.

Dans le même sens, les exportations des produits de l’artisanat marocain, bien que devant être développées davantage, ont enregistré un taux de croissance annuel moyen de 7% au cours des cinq dernières années, et ce, en dépit des répercussions de la crise sanitaire mondiale liée à la Covid-19, a enchainé la ministre.

Elle a, dans ce sens, cité la mise en œuvre du chantier de la généralisation de la protection sociale à tous les Marocains, lancé sous l’impulsion du Roi, faisant observer que plus de 700.000 artisans ont déjà été identifiés et 500.000 d’entre eux ont été pré-inscrits dans le Régime de l’assurance maladie obligatoire (AMO).

«Le ministère s’est également attelé à accélérer la refonte et la modernisation du dispositif réglementaire et juridique encadrant l’activité du secteur, matérialisé par l’entrée en vigueur de la loi 50-17 et de ses textes d’application», a-t-elle relevé, notant que «cette refonte a également permis de mettre en place, depuis le mois de février de cette année, le Registre National de l’Artisanat (RNA) qui compte aujourd’hui plus de 325.000 artisans inscrits, représentant une large frange des 172 métiers et activités que compte le secteur».

Par ailleurs, afin d’accélérer la dynamique de structuration des acteurs et augmenter le volume des exportations, deux autres programmes seront déployés. Ils cibleront les agrégateurs de production et de commercialisation ainsi que les opérateurs marocains de l’artisanat qui veulent exporter leurs produits sur les marchés internationaux, a relevé la ministre.

«Nous sommes parfaitement conscients des défis à relever pour renforcer la compétitivité et l’attractivité de nos écosystèmes», a indiqué la ministre, faisant savoir que plusieurs dispositifs d’accompagnement des acteurs sont en cours de mise en œuvre.

«Il s’agit, notamment du programme des Centres d'excellence, qui concerneront progressivement les différentes filières du secteur, et qui auront pour objectif d’appuyer les efforts de production et de commercialisation des opérateurs», a-t-elle expliqué, notant que ce programme a été conçu avec des partenaires nationaux et internationaux de renoms.

 

Compétitivité 

Plusieurs conventions de partenariat se rapportant à l'amélioration de la compétitivité des artisans, de la qualité des produits de l'artisanat et à l'accélération des exportations, ont été signées, lundi à Marrakech, à l'occasion du lancement de la 7è édition du SNA.

Ces conventions ont été paraphées, en marge du Forum international «Marrakech International Art and Craft Connect», l'une des composantes phares de la SNA. Et, elle portent sur la création de Centres d'excellence des filières du «tapis» et de la «poterie & céramique» pour renforcer la performance opérationnelle des unités de production et développer les exportations des produits.

Il s'agit aussi du référencement, grâce à deux partenariats (mémorandums d'entente) avec les Galeries Lafayette Haussmann et les centres commerciaux El Corte Ingles, d’une large gamme de produits d’artisanat authentiques et diversifiés répondant aux besoins et goûts d’une clientèle internationale dans les marchés français et portugais. Cette sélection de produits sera ainsi disponible en France, dans les magasins Galeries Lafayette Haussmann et dans les centres commerciaux d’El Corte Ingles à Lisbonne au Portugal.

Une autre convention-cadre de partenariat porte, quant à elle, sur le développement, la préservation et la promotion des métiers de l’artisanat d’art marocain, tout en renforçant les dimensions de design et de créativité, en partenariat avec Michelangelo Foundation for Creativity and Craftsmanship qui œuvre pour créer des ponts entre le savoir-faire ancestral et le monde du design et de la créativité. Cette convention permettra, entre autres, d’intégrer des acteurs d’artisanat marocains dans le réseau international de la Fondation, de faire participer le Maroc à des expositions internationales et de créer des programmes de formation ciblés en partenariat avec des écoles de design européennes.

La protection et la promotion du patrimoine immatériel de l'artisanat par le biais des outils de la propriété industrielle a, par ailleurs, fait l’objet d'une autre convention de partenariat entre le Ministère et l'Office Marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) pour mutualiser les efforts en faveur de la préservation du patrimoine d’artisanat marocain.

Une autre convention a porté sur l’accélération de la transformation digitale des coopératives, fruit d’une convention entre le Ministère, l’Office du développement de la coopération (ODCO) et l’Agence de développement du digital (ADD). Cette convention permettra notamment, de mutualiser les efforts de l’ODCO et l’ADD en matière de formation en marketing digital, au profit des coopératives et de renforcer leurs capacités dans l’utilisation du e-commerce et des réseaux sociaux pour commercialiser leurs produits.

Un autre partenariat établi se fixe pour objectif l’accélération de la bancarisation des artisans et leur accès à l’Assurance maladie obligatoire (AMO), en favorisant leur inclusion financière à travers des partenariats stratégiques avec Al Barid Bank et CIH Bank.

 

 

*Le Marrakech Carpet Fair s'agit d'un Salon entièrement dédié au tapis fait main, un produit phare de l’artisanat marocain à l’international, porte-étendard du savoir-faire des maîtres artisans.

** Le Moroccan Craft Innovation Meetings est une rencontre B2B dans une approche de matchmaking, axée sur des produits ou procédés artisanaux innovants et créatifs à haut potentiel.

 

L'artisanat : un levier majeur du développement socio-économique du Maroc
Le secteur de l'artisanat constitue un levier majeur du développement socio-économique du Maroc, a souligné, lundi à Marrakech, le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch, dans une allocution lue en son nom, à l'ouverture de la 7è édition de la Semaine Nationale de l'Artisanat (SNA), par le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement, porte- parole du gouvernement, Mustapha Baïtas. Chiffres à l'appui, Aziz Akhannouch a relevé que le secteur de l'artisanat a permis des exportations de l'ordre de 820 millions de DH à fin octobre dernier, avec un taux de croissance de 23% comparativement à 2019 et un taux de 16% par rapport à 2021, estimant, selon les prévisions, qu'il est attendu à ce que ce secteur engendrera plus d'un milliard de DH d'exportations, et ce, compte tenu de son lien très étroit avec le secteur du tourisme (Plus de 10% du total des dépenses engagées par des touristes lors de leur séjour dans le Royaume concernent les produits de l'artisanat).

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 28 Janvier 2023

Un avenir plus écoresponsable pour le secteur de la mode

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux