Culture & Société

Tous les articles

Science : Les microbiotes et leur rôle crucial pour la santé

Science : Les microbiotes et leur rôle crucial pour la santé

En marge de la Journée mondiale du microbiome qui a eu lieu vendredi 27 juin 2022, Biocodex Maroc a organisé une conférence scientifique dédiée aux microbiotes et à leur importance pour la santé humaine. L’objectif est d’expliquer ce que sont les microbiotes, quels rôles jouent-ils dans notre santé, et  pourquoi il est nécessaire d’en prendre soin et comment ? 

Cette conférence scientifique qui a eu lieu le 5 juillet 2022, au Sofitel Tour Blanche, a réuni plusieurs spécialistes autour de Malika Skali, présidente de Biocodex Maroc, et de docteur Karim Ouali, docteur spécialiste et médecin nutritionniste reconnu, dont la spécialité en nutrition et phytothérapie est attestée par l’Académie supérieure d’enseignement des médecines holistiques de l’Ontario au Canada.

 

Légende photo : (De gauche à droite) Docteur Karim Ouali et la présidente de Biocodex Maroc Malika Skali.

 

Intervenant à cette rencontre, Malika Skali a tenu, avant de voir de plus près quels rôles jouent les microbiotes dans le corps humain, à définir d’abord de quoi s’agit-il. En effet, selon la spécialiste, le microbiote humain correspond à l'ensemble des micro-organismes qui ont colonisé notre corps et avec lesquels nous cohabitons. Il est question de bactéries pour l'essentiel, mais également de virus, de champignons, levures et de protozoaires. 

«La composition du microbiote diffère en fonction des surfaces qu’il colonise. On distingue ainsi le microbiote cutané, le microbiote vaginal, le microbiote urinaire, le microbiote respiratoire, le microbiote ORL et le microbiote intestinal», précise Malika Skali. 


Selon le Docteur Karim Ouali, la «flore intestinale», qui est le «Microbiote intestinal [nom scientifique –ndlr]» est composé de cent mille milliards (10¹⁴) de micro-organismes qui peuplent notre intestin, tels que des bactéries, des virus, des champignons (y compris des levures) et même des parasites. 

 

Pour les deux spécialistes, entre autres bienfaits concrets, le «microbiote intestinal» facilite d’abord la digestion. Soit. Il sert également de barrière contre les agents pathogènes et les toxines, joue un rôle défensif dans le développement du système immunitaire et facilite la protection ainsi que la maturation de l'appareil digestif.

 

Cela les a amené à décliner un autre point important qui se réfère aux microbiotes : la «dysbiose ». «Il s’agit d’une rupture du délicat équilibre entre les milliards de micro-organismes du microbiote et de ses bonnes relations avec notre corps. Génétique, alimentation déséquilibrée, antibiotiques…, les facteurs de dysbiose sont divers et multiples», explique le docteur Karim Ouali. 

 

Et d’insister qu’ «une dysbiose du microbiote est associée à différentes maladies, du syndrome du côlon irritable à l’obésité, en passant par la sinusite chronique et l’eczéma. D’où la question cruciale que pose le problème des antibiotiques qui déséquilibrent le microbiote, dans un monde où des milliards d’êtres humains ont recours à ce type de médicament, souvent avec exagération et en automédication».

 

Dans ce sens, Malika Skali précise que selon les recherches les plus pointues, les antibiotiques, s'ils éradiquent les germes pathogènes (microorganismes qui causent, ou peuvent causer, une maladie), peuvent également détruire certaines bactéries bénéfiques au sein de notre microbiote, provoquant systématiquement une dysbiose. 

 

«Cette dysbiose pourrait provoquer une diarrhée associée aux antibiotiques. Celle-ci peut toucher jusqu’à 35% des patients et chez les enfants, ce pourcentage peut atteindre jusqu'à 80%. Sans oublier que le microbiote intestinal, malgré un certain degré de résilience (c’est-à-dire que sa composition revient à une composition proche de celle qu’il avait avant le déséquilibre induit par les antibiotiques), peut parfois ne pas se restaurer complètement. Des recherches récentes ont montré que les antibiotiques peuvent altérer la diversité et l'abondance des bactéries, et ce déséquilibre peut être prolongé (généralement 8 à 12 semaines après l'arrêt du traitement)», souligne le docteur Karim Ouali. 

 

C’est dans cette optique que la recherche scientifique se penche aujourd’hui de plus en plus sur la question des «probiotiques» : «Ce sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu'ils sont administrés en quantités adéquates, confèrent un bénéfice pour la santé de l'hôte. Ces micro-organismes, comme des bactéries ou des levures lorsqu'ils sont administrés en quantités adéquates, peuvent agir efficacement et sans danger sur le corps humain. Ils confèrent un bénéfice pour la santé de l'hôte et ont un effet positif sur la santé de celui ou celle qui les prend», conclut Malika Dkali. 
 

 



Biocodex Microbiota Institute
Biocodex Microbiota Institute est un carrefour scientifique international dont l’objectif est la promotion de la santé grâce à la diffusion de connaissances sur le microbiote humain. À cet effet, l’institut s’adresse à la fois aux professionnels de santé et au grand public afin de les sensibiliser sur le rôle capital que joue cet organe du corps humain encore largement méconnu.  
 



Biocodex Microbiota Foundation
Biocodex Microbiota Foundation est une fondation visant à soutenir la recherche sur les microbiotes grâce à l’octroi de bourses annuelles. Il s’agit d’une entité indépendante et financièrement autonome pilotée par un Conseil d’administration.
Biocodex Microbiota Foundation lance chaque année un appel à projet international sur un thème particulier lié aux microbiotes et à leurs associations ainsi que des appels à projet nationaux dans différents pays.
Au Maroc, 4 bourses de recherche ont été allouées depuis 2018 permettant ainsi de financer des travaux de recherche sur le microbiote pour 4 équipes marocaines de recherche.


 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 12 Aout 2022

Le Maroc compte 5,9 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans

Vendredi 05 Aout 2022

Loi-cadre sur le système national de santé: le MDDH évalue positivement le projet

Samedi 30 Juillet 2022

Protection sociale: «Notre pays pourra enfin avoir un système de santé solide et juste»

Lundi 25 Juillet 2022

Santé: une enveloppe budgétaire de 3 milliards de DH pour augmenter l’effectif du secteur

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux