Culture & Société

Tous les articles

Province d'El Jadida : Clap de fin pour le Moussem Moulay Abdellah Amghar

Province d'El Jadida : Clap de fin pour le Moussem Moulay Abdellah Amghar

L’édition 2022 de l’une des plus importantes manifestations religieuses et culturelles au Maroc s’est clôturée, vendredi dernier, en apothéose.
 

Célébré depuis des centaines d’années à la mémoire du saint soufi des Doukalas, Abdallah Abou Lmahasin Mohammed Amghar (environ an 1060), fondateur de la Taifa Senhajia, durant le règne de la dynastie almoravide (premier exemple d'un ordre soufi dans le Maghreb), la manifestation constitue un rendez-vous annuel des tribus de Doukkala et compte parmi les plus importantes manifestations du genre à l’échelon national.

Afin de garder vivant le souvenir des batailles victorieuses contre l’occupant et manifester leur reconnaissance au patron des lieux et à ses descendants d’avoir élevé cette mosquée fortifiée à la gloire de Dieu, les Chorfa Amgharyine et les habitants de la région ont pris la coutume de venir dresser leurs tentes aux pieds du sanctuaire et manifester, durant sept jours, leur ferveur et leur joie. 
 
Certains visiteurs s’adonnent à de nombreuses festivités d’ordre religieux ou autre, dont les fantasias, les spectacles, les jeux et la fauconnerie, à laquelle les Doukkala s’attachent contre vents et marées ; d’autres, ont planté leurs tentes ; tandis que les orchestres musicaux et les troupes folkloriques se produisent et évoluent en permanence sur de nombreuses scènes aménagées au Moussem.

Moussem Moulay Abdellah Amghar n’est qu'une des innombrables traditions précieuses dont regorge la province et qui ont besoin qu’on leur accorde l’intérêt nécessaire pour reprendre place sur les planches de l’authenticité et, ainsi, consacrer le produit touristique local.

«Cette grande manifestation populaire a enregistré cette année un record en termes de visiteurs, précisant qu'en 10 jours, le Moussem a en effet connu l'affluence de près de 4 millions de visiteurs», relève Mohammed Ghazouani, président de l’Association Lekouassem de la fauconnerie des Doukkala.

Et d’en rajouter «qu'il s'agit d'une édition exceptionnelle, estimant que l'édition 2022 fait partie des éditions les plus réussies depuis la création de ce Moussem».
 
Celle-ci a été riche et diversifiée avec à la clé des activités religieuses, patrimoniales et folkloriques. Il s'agit, en l'occurrence des soirées de madih, des concours de mémorisation et de déclamation du Saint Coran, des compétitions de Tbourida, des exhibitions de la chasse au faucon, ainsi que des rencontres culturelles, des soirées artistiques et des expositions commerciales et artisanales.

La cérémonie de clôture, marquée notamment par des spectacles équestres rehaussés par la participation de plus d'une centaine de troupes (sorbas) de fantasia issues de plusieurs régions du Royaume et des fauconniers Lekouassem d’Ouled Frej, a connu l'affluence de milliers de visiteurs.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 14 Juin 2024

Festival Mawazine: culture, diplomatie, économie et impact social

Mardi 04 Juin 2024

«Psychanalyse de l’improbable» de Abdelhak Najib. L’écriture du désastre

Dimanche 26 Mai 2024

SIEL: «L’idée que les Marocains ne lisent pas est un stéréotype persistant, mais la réalité est plus nuancée»

Jeudi 16 Mai 2024

L'AMMA célèbre la richesse du patrimoine musical traditionnel marocain

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux