Culture & Société

Tous les articles

My French Film Festival fait escale au Maroc

My French Film Festival fait escale au Maroc

Aflamin, la 1ère plateforme marocaine dédiée au Cinéma, accueille pour la première fois au Maroc le festival de cinéma francophone en ligne : My French Film Festival.

 

 

 

Créée en 2022 par la start-up Good Fellows, à l’initiative du réalisateur Nabil Ayouch et de Ali n’Productions, la plateforme de cinéma Aflamin répond à un besoin culturel essentiel : Outil de découverte du 7ème art dans toute sa diversité, elle apporte une offre large de films indépendants du Maroc, mais aussi de tous les continents, pour la plupart primés dans les plus grands festivals internationaux.

 

Ladite plateforme héberge des festivals en ligne de cinéma du Maroc et du monde entier, pour permettre aux Marocains d’accéder à une sélection d’œuvres très récentes et à fort succès critique, encore inédites sur notre territoire, dans un cadre évènementiel et dans un Momentum privilégié, alors même que ces œuvres sont au cœur de l’actualité cinématographique mondiale.

 

C’est dans ce cadre qu’AFLAMIN est la première plateforme au Maroc à accueillir le «My French Film Festival», premier festival en ligne de films francophones.

 

My French Film Festival : Acte XIII

MyFrenchFilmFestival, le premier festival de films francophones en ligne, revient cette année du 13 janvier au 13 février 2023 pour sa 13ème édition, pour proposer aux amateurs de cinéma français et francophone du monde entier une sélection de longs et courts métrages présentés dans les plus grands festivals internationaux de cinéma et inédits dans de nombreux pays, et notamment le Maroc. Cette sélection se veut, comme chaque année, emblématique de la pluralité et de la créativité du cinéma français et francophone.

 

29 films seront proposés aux internautes par entrées thématiques. Comédies, romances, drames, documentaires, animation, patrimoine... Comme chaque année, tous les genres seront représentés. Le festival propose une programmation paritaire (16 films sur 29 sont réalisés par des femmes ou en mixité) qui reflète la diversité des voix du cinéma francophone.

 

Ces films seront programmés, au même moment, dans 12 langues, dans plus de 200 pays et par plus de 70 plateformes de cinéma du monde entier, dont Aflamin qui accueille le festival pour la 1ère fois au Maroc.

La sélection des films a été dévoilée depuis Paris le 5 janvier et s’organise autour de 6 thématiques : «Doing It Their Way»; «France Has Got Talent» ; «Kids Turned Out Fine»; «Under Your Spell»; «Faces + Places»; «Enjoy the Silence».

 

Les abonnés à Aflamin pourront accéder à l’ensemble des 29 films du festival (12 longs-métrages et 17 courts-métrages), du 13 janvier au 13 février 2023, en plus des films déjà disponibles de manière permanente dans le catalogue.

 

*Les 12 longs-métrages de la sélection pourront également être visionnés hors abonnement, avec la possibilité de les louer à l’unité pour 72h.

 

 

Films en compétition
Des personnages qui résistent avec panache à l’absurdité et à la précarité de notre monde : «Le Monde après nous (comédie dramatique)», long-métrage de Louda Ben Salah-Cazanas; «Oranges sanguines (comédie noire)», long-métrage de Jean-Christophe Meurisse; «Rien à foutre (comédie dramatique)», long-métrage de Julie Lecoustre & Emmanuel Marre; «Cataracte (comédie dramatique)», court-métrage de Faustine Crespy & Laetitia de Montalembert; «Le Roi David (comédie dramatique)», court-métrage de Lila Pinell. 
Jouer, créer, performer, écrire… Impossible n’est pas français ! : «Entre les vagues (comédie dramatique)», long-métrage de Anaïs Volpé; «Les Magnétiques (comédie dramatique)», long-métrage de Vincent Maël Cardona; «Paloma (drame)», court-métrage de Hugo Bardin; «Partir un jour (comédie musicale)», court-métrage de Amélie Bonnin.
L’expérience du désir, de l’exil, du danger et des pulsions, autant d’initiations qui signent la perte de l’innocence : «Petite nature (drame)», long-métrage de Samuel Theis; «La Traversée (animation)», long-métrage de Florence Miailhe; «Marianne (drame)», court-métrage de Julien Gaspar-Oliveri; «Nous n’irons plus en haut (drame)», court-métrage en compétition de Simon Helloco; «Titan (drame)», court-métrage en compétition de Valéry Carnoy.
La séduction sous toutes ses coutures, des années 80 à l’Anatolie, de l’inhibition à l’expérience de la sauvagerie : «À nos amours (comédie dramatique)», long-métrage hors compétition de Maurice Pialat; «Une histoire d’amour et de désir (romance)», long-métrage de Leyla Bouzid; «Que la bête monte (drame)», court-métrage de Marthe Sébille; «Une femme à la mer (drame)», court-métrage de Céline Baril.
Quand les lieux dictent nos identités… à moins que ce soit ceux qui les habitent qui leur confèrent une âme : «À propos de Joan (drame)», long-métrage de Laurent Larivière; «Bootlegger (drame)», long-métrage hors compétition de Caroline Monnet; «Nous (documentaire)», long-métrage de Alice Diop; «Belle River (documentaire)», court-métrage hors compétition de Guillaume Fournier, Samuel Matteau & Yannick Nolin; «Laissé inachevé à Tokyo (film noir)», court-métrage hors compétition de Olivier Assayas; «Malmousque (comédie)», court-métrage de Dorothée Sebbagh.
Quand les mots sont triviaux, plongez dans le silence ! : «Anxious Body (animation sans dialogues)», court-métrage hors compétition de Yoriko Mizushiri; «Histoire pour 2 trompettes (animation sans dialogues)», court-métrage hors compétition de Amandine Meyer;  «Nuisibles (animation sans dialogues)», court-métrage hors compétition de Juliette Laboria; «Please Don’t Touch! (animation sans dialogues)», court-métrage hors compétition de Capucine Gougelet; «Ronde de nuit (animation sans dialogues)», court-métrage hors compétition de Julien Regnard.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 29 Janvier 2023

Livre-événement : Afrique, la maison mère

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux