Culture & Société

Tous les articles

Musique: morceaux conquérants

Musique: morceaux conquérants

Fraîchement signé sur le label de hip hop marocain New District, le jeune casablancais Hassa1 sort un premier single, intitulé «déprimé», ballotté entre influences rap et grime.

 

Par R. K. Houdaïfa

 

Réalisée par Alaa Eddine Rais (l’homme derrière certains des plus beaux projets de Tagne, Stormy et bien d'autres), la vidéo du single voit Hassa1, Hassan Ouafidi de son vrai nom, faire le grand saut, au propre comme au figuré. Pour composer une instru qui soit fidèle au texte - mélancolique -, New District (label indépendant mis sur orbite en 2020 par Nabil Ayouch, Amine Benjelloun et Anas Basbousi (alias Bawss), actuel directeur artistique du label, avec Hind Mjid, directrice de projet) a fait appel au talent vertigineux de Wassim Karaki, alias Hades (compositeur et producteur marocain, connu pour ses collaborations avec El Grande Toto et Rim'K).

A l’écoute de certaines mélodies, certaines sémillantes inflexions de voix, il semble impossible de négliger l’influence du compositeur sur la musique de Hassa1. Rien d’étonnant, du moment que les deux artistes partagent le même goût pour l’expérimentation, les textures sonores aquatiques, les mélodies efficaces et une approche syncrétique du rap qui infuse presque toujours dans des influences diverses.

Storytime

Quand on sait que Hassa1, né en 1998, a grandi au sein d’une famille passionnée de poésie et de musique, on comprend que le digne rejeton d’un si atypique lignage soit passionné pour la musique et l’écriture. Fils d’un professeur qui utilise les textes de Wu Tang Clan pour ses cours et d’une écrivaine de Zajal (poésie déclamée en arabe), Hassa1 s’est lancé corps et âme dans la culture Hip Hop américaine à l’âge de six ans. En 2008, il se lance dans la production.

 

New District – Label Entertainment
Label indépendant, filiale d’Ali n’Productions, il a été créé en 2020, ayant pour ambition de découvrir et révéler de jeunes artistes marocains, et porter haut leur voix, leurs sons et messages. De la composition à la production, l’édition, la distribution, la promotion, jusqu’à la programmation, New District les accompagne dans toutes ces étapes.  Soutenu et accompagné par la Marocaine des Jeux et des Sports (MDJS), son partenaire institutionnel, ladite structure porte une attention particulière aux artistes femmes, et continue sa recherche active d’artistes en herbe à travers le Royaume : rappeuses, rappeurs, danseuses, danseurs, beatmakers, graffeurs...

 

L’exercice délicat requerrait des possibilités importantes; le jeune artiste, Oueld L’Bernoussi, n’en disposait pas. Il eut l’intelligence de fructifier les moyens de bord procurés surtout par des amis, avec bonheur. Il emprunte du matériel et enregistre son premier effort discographique, Freestyle #1. Les bons retours et les encouragements le poussent à ne pas abdiquer son rêve de devenir musicien. Il a ainsi fixé son cap et s’y tient. En 2012, Hassa1 lance son véritable premier opus, Ard L3achra. Passionné aussi de cuisine,  Hassa1  s’envole en début 2020 vers l’Arabie Saoudite pour travailler dans la restauration.

Mais pandémie Covid-19 oblige, le jeune homme est confiné loin de sa famille. Il écrit ainsi «Déprimé» où il exprime ses émotions et ressentis. De retour au Maroc, Hassa1 fait évoluer son univers en mettant ses sentiments au cœur de sa création. Ses textes inspirés de son quotidien, montrant le jeu des apparences, les faux-semblants et l’envers du décor, siéent à la perfection sur des instru’rap qui n’ont rien à envier aux grandes productions. Finaliste de la compétition rap du Festival International du Hip Hop 2020 - initié par la Fondation Ali Zaoua dans le cadre du programme Positive School -, le nouveau label de Hip Hop,  New District, le repère, et c’est ainsi qu’il démarre une nouvelle carrière ! 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 01 Mars 2024

Héritage d'Al Mutanabbî: renaissance d'une conscience arabe

Dimanche 25 Fevrier 2024

Fathiya Tahiri : le songe d’une nuit d’hiver

Dimanche 18 Fevrier 2024

Parution : «Choses vues derrière un écran de fumée»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux