Culture & Société

Tous les articles

Livres : Bintou & Issa, ou la mémoire de l’esclavage

Livres : Bintou & Issa, ou la mémoire de l’esclavage

En vue de perpétuer le devoir de mémoire à propos de l’esclavage et de raconter cette histoire aux enfants, le secteur des sciences sociales et humaines de l’UNESCO a lancé, en partenariat avec la maison d’édition et de production, Langages du Sud, une série de livres pour enfants éloquemment intitulée : Bintou & Issa.

Par R. K. H.

D e l’antiquité gréco-romaine à la Sierra Leone du XXème siècle, des mamelouks à la traite atlantique, les voix de plusieurs personnes furent réduites à une vie de servitude. De fait, ce passé de servitudes a laissé des traces bien au-delà du corps des esclaves.

Esope, Zhang Rhu, Abina Mansah, Nicey Pugh. Le premier, l’inventeur de la fable, a été esclave dans la Grèce du VIème siècle. Le deuxième appartenait à un Chinois lettré du XVIIème siècle. En 1876, au Ghana, Abina Mansah a engagé un procès en liberté contre son ancien maître lorsque les Britanniques ont aboli l’esclavage dans l’ancien empire ashanti. Nicey Pugh, enfin, est l’une des dernières femmes née esclave sur le sol américain.

Animalisé, exploité, disponible par principe et par définition, que reste-t-il du corps de l’esclave ?

 

Une (re)définition

L'histoire de l'esclavage est une histoire sans archives. Pas de traces écrites, ou si peu. Soit. Parmi les outils nécessaires à la mémoire : le livre. La littérature a parfois directement influencé la cause des abolitionnistes. Aux ÉtatsUnis, il existe même des rayons «Slave Story», tant le besoin de mémoire est important.

De fait, dans le dessein de développer le sens des valeurs chez les enfants âgés de 5 à 9 ans (comme le vivre ensemble, le respect des différences culturelles ou encore le combat contre toute forme de discrimination), le secteur des sciences sociales et humaines de l’UNESCO et Langages du Sud ont lancé une série de livres retraçant l’histoire de l’esclavage et soulignant l’impact de cette tragédie sur le monde moderne – leur monde.

L’histoire de l’esclavage y est racontée moyennant mots simples et compréhensibles. Aussi, bien que ces livres illustrés permettent d’aborder des questions brûlantes comme le racisme et les discriminations, ils mettent en lumière les résistances, les grandes figures historiques, les lieux de mémoire ainsi que le rôle joué par les femmes et l’héritage culturel et technologique lié à cette tragédie.

«Afin de déconstruire le poison du racisme, la question de la transmission aux jeunes générations est essentielle. La jeunesse doit comprendre que le racisme a commencé avec l’esclavage et que les esclaves, malgré des conditions incroyablement difficiles, ont su résister culturellement et physiquement en vue d’affirmer leur dignité en tant qu’êtres humains. Avec cette série de publications, nous voulons créer un nouveau récit pour que la nouvelle génération se libère des constructions préjudiciables du passé», martèle la sous-Directrice générale du secteur des sciences sociales et humaines de l’UNESCO, Gabriela Ramos.

 

La collection !
Basée à Casablanca, Langages du Sud est la première maison d'édition et de production africaine, partenaire de l'UNESCO sur le projet «La route de l'esclave : résistance, liberté et héritage», avec la collection «Bintou & Issa». Cette collection, créée au Maroc, participe au devoir de mémoire du continent africain, à la diffusion de nouvelles approches pour enseigner son histoire, expliquer les défis du 21ème siècle, et valoriser son patrimoine historique et culturel. Par ailleurs, ledit projet contribue en effet au développement de ressources pédagogiques dans le monde entier ainsi que de réseaux scientifiques de haut niveau en lien avec l’esclavage, son abolition et les résistances qu’il a générées.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 16 Mai 2024

L'AMMA célèbre la richesse du patrimoine musical traditionnel marocain

Lundi 06 Mai 2024

La Fondation BMCI réitère son soutien au Festival « Moroccan Short Mobile Film Contest » pour sa deuxième édition

Jeudi 25 Avril 2024

La 27ème édition du Festival des Musiques Sacrées du Monde à Fès du 24 mai au 1er juin 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux