Culture & Société

Tous les articles

Beau-livre : Maroc, Royaume des parfums

Beau-livre : Maroc, Royaume des parfums

 

La préstigieuse Malika Éditions vient de publier un nouvel ouvrage sobrement intitulé «Parfums, l’inspiration Marrakech». 

Partez à la découverte du pays des mille et une senteurs avec l’écrivain Mehdi de Graincourt.

 

 

S’il est un pays au monde qui évoque les parfums, c’est bien le Maroc. Orangers en fleurs, fragrances des copeaux de cèdre, épices des souks, ras-el-hanout, cumin, coriandre, poivre, cannelle… envoûtent par leurs senteurs multiples. Les effluves de la cuisine marocaine sont sans équivalent. L’art de la parfumerie est ancestral au Maroc. Les parfumeurs traditionnels proposent un voyage olfactif éblouissant, encens, cires d’ambre et de musc… Au Maroc, tout est parfums. Parfums des champs de lavande, des eucalyptus, de la menthe sauvage dans les vallées de l’Atlas, parfums des fleurs innombrables, des embruns méditerranéens ou atlantiques.

 

Nombreux sont les écrivains, artistes, créateurs, fascinés par cet univers onirique. Certains, subjugués par les senteurs marocaines, se sont installés au Maroc, tels Yves Saint Laurent et Serge Lutens qui y ont trouvé la source de leur inspiration.

 

Entre textes, photographies et croquis, Parfums, l’inspiration Marrakech nous invite à découvrir l’univers des parfums, un voyage magique dans le temps et l’espace.  
 

À l'origine de ce livre, à Marrakech, au Jardin Majorelle, la rencontre de Mehdi de Graincourt avec un petit groupe de jeunes malvoyants. Trouver les mots pour évoquer la beauté, la lumière. L’évidence de l’univers olfactif s’est imposée, d’écrire et décrire. Ainsi est né Parfums, l’inspiration Marrakech. Au Maroc, Royaume des parfums. Ce livre, réalisé avec le soutien de la Fondation Jardin Majorelle, retrace ainsi les rencontres de Mehdi de Graincourt avec des êtres d’exception, sous des cieux différents et des cultures multiples.

 

À Marrakech, Mehdi de Graincourt rencontre Paloma Picasso, côtoie Yves Saint Laurent. Serge Lutens depuis plus de trente ans. Privilège unique d’évoquer avec le Maître l’infini de ses créations, ses incertitudes, ses exigences, ses avancées, ses reculs, puis l’absolu, l’apothéose, la joie, ivresse de l’aboutissement. Toujours dans la discrétion, la réserve, la modestie des plus grands. Mystique et alchimie.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 25 Novembre 2022

Festival Handifilm : Pour un cinéma réellement inclusif

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux