Culture & Société

Tous les articles

Annulation des événements culturels : Les fausses notes du remboursement

Annulation des événements culturels : Les fausses notes du remboursement

En cas d'annulation d'un concert pour une cause quelconque, il n'est pas toujours facile de retrouver son argent. Les délais peuvent être très longs, la communication aléatoire voire absente. Promoteurs d’événements et plateformes de vente de billets se rejettent parfois la faute. Et les détenteurs de billets sont contraints de patienter plusieurs mois pour le remboursement de leurs places annulées.

 

Par R. K. H.

 

A question simple, réponse complexe. «J'ai acheté un billet de concert. Il n'aura pas lieu à la date prévue et se voit remis aux calendes grecques. Pis encore, le spectacle n'aura pas lieu ou alors sa date de remplacement tarde à être annoncée. Est-ce que je peux me faire rembourser?», se demande, agacé, un jeune festivalier.

Cette réponse complexe, il faut aller la chercher dans le contrat d'achat de votre billet. Parfois, elle se glisse de manière équivoque dans un communiqué d'annulation. Ou alors, un message général déclare que les remboursements se traitent au cas par cas selon les annulations ou reports des spectacles.

Des spectacles annulés, il y a en a chaque année. Les sommes qui pourraient être remboursées, atteignent des centaines de millions de DH. Ce qui met en péril les organisateurs de spectacles de même que les billetteries. Lorsque ces dernières sont en possession des premières, c'est tout un système économique qui vacille. Et qui du coup tente de se maintenir en évitant ou en retardant les remboursements. Soit. Devant traiter une pluie d’achats, les principaux acteurs de billetterie ont parfois eu du mal à relever ce défi inédit.

 

Casse-tête des remboursements

Parfois, les organisateurs d’événements sont prêts à rembourser les billets achetés. Ceci dit, cette mesure ne concerne toutefois que les spectacles annulés sans possibilité de report. Si une date ultérieure a été annoncée ou est en passe de l’être, le billet reste valable et donc n’est pas remboursable. Ainsi, il faut le garder bien «au chaud». La future date de remplacement reste néanmoins hypothétique. Et si elle ne convient pas à l’acheteur ? A lui donc de se débrouiller pour revendre son billet. Il ne sera pas remboursé.

 

Guichet concentre les critiques

Guichet, numéro 1 sur le marché marocain de la vente de tickets de spectacles, est critiquée pour sa lenteur à rembourser les concerts annulés.

2.000 DH : c’est le montant que Hakim et son épouse disent avoir chacun dépensé pour le concert du Colombien Maluma, dans le cadre de Papi Juancho World Tour, au grand Stade de Marrakech. On peut donc le concevoir, le jeune couple a bien été embêté quand l’annulation du show a été déclarée, sans explications. Et manque de pot supplémentaire, il n’a pas été remboursé. 

Ce sont donc plusieurs spectateurs qui ont demandé le remboursement de leurs billets achetés à l’avance. En vain, à ce jour, pour certains d’entre eux, selon des commentaires lus sur Facebook : «J’ai reçu un e-mail soulignant que le remboursement a bien été fait, alors que je n’ai encore rien reçu !»

 

Longue attente et communication absente

«J'ai acheté en juin deux places Tribune VIP pour le concert de Maluma qui devait avoir lieu à Marrakech le 1er juillet 2022», raconte une jeune mordue. Elle a acheté deux billets pour ce concert pour une valeur totale 2.800 DH. «Un mois plus tard et après plusieurs relances, par e-mail, téléphone et sur les réseaux sociaux, je suis toujours en attente, soupire-t-elle, déçue. Nous sommes plusieurs centaines dans ce cas, si on compte toutes les places vendues sur toutes les catégories confondues.»

Quoique Guichet n'arrête pas de reculer la date à laquelle les remboursements seront effectifs, on a vu arriver des remboursements quelques jours après l’annulation. «Ils remboursent doucement, mais sûrement; j’ai reçu le solde après 20 jours»,  lit-on dans un commentaire. 

Mais comment expliquer que certains attendent encore leur remboursement, après bientôt deux mois ? «Après les avoir harcelé par des milliers de messages, ils m’ont dit que l’argent est bloqué au niveau du CMI (Centre monétique interbancaire -ndlr)… Ils m’ont même envoyé un aperçu pour avoir le cœur net», précise une des personnes qui n’a pas encore été remboursée.
Impossible donc de savoir combien de personnes ont été remboursées, ou sont encore en attente de remboursement. 

À l’heure où nous écrivions ces lignes, tous les remboursements n’ont pas encore été exécutés. Des détenteurs de tickets signalent des problèmes de suivi, des mails à Guichet laissés sans réponse, ou affirmant qu’ils seront recontactés dans les jours qui suivent, sans que rien ne se passe ensuite. «Cela fait plus qu’un mois que j’attends», se désole un jeunot.

Guichet, a-t-il vraiment voulu gagner du temps et conserver sa trésorerie, ou bien a-t-il été tout simplement débordé ? Difficile de vérifier. Finances News a tenté de les joindre, sans succès.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 03 Decembre 2022

Les particularités et techniques de fabrication du «Zellige marocain» au menu d’une conférence à Rabat

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux