Culture & Société

Tous les articles

Première édition des «Journées littéraires de Casablanca 2023»

Première édition des «Journées littéraires de Casablanca  2023»

Les Éditions Orion, en collaboration avec le complexe culturel Anfa et Orion Productions, organisent la première édition des Journées littéraires de Casablanca. Un événement culturel qui met le livre en exergue et rend hommage aux auteurs marocains quelle que soit la langue de leur expression : arabe, français, anglais, amazigh, hébreu, espagnol, allemand, espagnol et portugais.

 

 

Dans la lignée du travail de fond réalisé par l’arrondissement Casa-Anfa, par le biais du Complexe culturel Anfa ainsi que les différentes actions mises sur pied par Les Éditions Orion depuis leur fondation, Casablanca se voit aujourd’hui dotée d’une véritable manifestation littéraire qui participe à la mise en valeur du potentiel culturel de la ville.

 

Avec le lancement de la première édition des Journées littéraires de Casablanca, c’est là une occasion de mettre en valeur les forces culturelles actives de la capitale économique dans le but d’enrichir la scène culturelle et artistique nationale. Ces rencontres littéraires ambitionnent aussi d’aller à la rencontre de la jeunesse marocaine dans un véritable souci de proximité et de dialogue constructif pour stimuler la créativité des jeunes et les accompagner pour réaliser leurs rêves. Pour Docteur Imane Kendili, Nawal Sekkoury et Abdelhak Najib, les concepteurs de ce rendez-vous littéraire, les choses sont simples : «L’idée est d'offrir aux amoureux des belles lettres un rendez-vous annuel pour mettre en exergue le livre dans ses différentes variantes et variations : roman, poésie, nouvelles, essai critique, essai philosophique, théâtre, livre d’art, livre pour enfant, bande dessinée, albums… Et ce, décliné dans toutes les langues pour proposer des titres à tous les amoureux de la littérature quelles que soient ses origines et ses expressions. Le tout, dans un souci de partage et de dialogue entre les langues et les cultures, dans leur diversité et leur richesse. Ces journées sont aussi une plateforme pour découvrir les premières œuvres d’une belle palette d’auteurs marocains, africains et étrangers qui n’ont pas la chance de publier et de faire connaître leurs  travaux. C’est dans ce sens que nous ambitionnons de jeter toute la lumière sur de nouveaux talents en allant chercher au cœur de la jeunesse marocaine toutes les potentialités qui n’attendent que d’être révélées et mises en valeur».

 

En effet, cette première édition sert de rampe de lancement pour cette expérience dédiée à la littérature et d’ancrage pour les années à venir pour faire de ces journées un rendez-vous continental qui réunit des auteurs de toute l’Afrique et le monde arabe. «Ce qui est essentiel pour nous aujourd’hui en tant que maison d’édition est de lancer des ponts mobiles entre toutes les littératures africaines. Ces ponts doivent servir à nous rapprocher les uns des autres et nous faire connaître en tant qu’Africains et arabes dans nos pays respectifs à travers nos littératures qui sont autant de manifestations de nos identités multiples», précise Docteur Imane Kendili pour qui le dialogue Sud-Sud est un véritable cheval de bataille qui peut renforcer les liens humains et historiques entre les différents pays désireux de travailler et d’avancer main dans la main pour un meilleur ancrage civilisationnel dans nos nations respectives, avec nos différences qui font nos richesses. C’est dans cette optique que cette première édition sert aussi de lancement du Prix Anfa de la littérature qui récompense plusieurs catégories littéraires : le Prix du roman, le Prix de la poésie, le Prix de la première œuvre littéraire, le Prix de l’essai, le Grand prix scientifique, le Prix de la nouvelle et le Grand Prix Anfa. Avec ces prix, ces journées littéraires de Casablanca entendent rendre hommage aux valeurs sûres de la littérature marocaine et internationale, pour susciter l’émulation et encourager les auteurs à travailler et à écrire sachant que désormais toutes les bonnes oeuvres peuvent prétendre à ces différents prix, chaque année, ici à Casablanca. Une ville qui manque aujourd’hui cruellement d’évènements culturels de cette facture. Pour Abdelhak Najib, initiateur de ce prix littéraire, le propos ne souffre aucune ombre : «Je suis écrivain et journaliste et je sais à quel point les auteurs se sentent oubliés et marginalisés alors qu’ils sont les témoins de leur époque et des acteurs puissants au cœur de la société. Ces prix sont un grand Merci pour leur passion du mot et du verbe, un hommage vibrant pour leur créativité et leur engagement pour la littérature dans ce qu’elle a d’universel».

 

C’est parti donc pour cette manifestation qui fait honneur à la littérature et aux écrivains de tous bords pour célébrer les belles lettres humaines. 

 

*Du 1er au 11 juin 2023. Complexe culturel Anfa. Casablanca. (De 11 heures à 20 heures)

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 26 Mai 2024

SIEL: «L’idée que les Marocains ne lisent pas est un stéréotype persistant, mais la réalité est plus nuancée»

Jeudi 16 Mai 2024

L'AMMA célèbre la richesse du patrimoine musical traditionnel marocain

Lundi 06 Mai 2024

La Fondation BMCI réitère son soutien au Festival « Moroccan Short Mobile Film Contest » pour sa deuxième édition

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux