Culture & Société

Tous les articles

Festival du cinéma de Benguérir : L’IA sous les étoiles du 7ème art

Festival du Cinéma de Benguérir : L’IA sous les étoiles du 7ème art

Le rideau a été levé jeudi 22 décembre sur la 9ème édition du festival du cinéma de Benguérir, placé cette année sous le thème «Le cinéma entre intelligence artificielle et créativité humaine».

 

La cérémonie d'ouverture de cet événement cinématographique, organisé par l'Association Panorama pour la culture et le développement, en partenariat avec l'Institut Spécialisé du Cinéma et de l'Audiovisuel de Rabat, a été marquée par un vibrant hommage rendu à des figures du 7è art à savoir, l'artiste Mounia Lemkimel, l'acteur, scénariste et réalisateur Driss Roukh et l'acteur Aziz Dadas.

 

S’exprimant lors de cette cérémonie qui s’est déroulée en présence notamment du gouverneur de la province, Aziz Bouignane, et de plusieurs figures du monde cinématographique, le directeur du festival, Noureddine Jami, a indiqué que cette manifestation vise à consacrer une culture cinématographique dans la province de Rehamna et à offrir à la jeunesse une occasion de découvrir cet art de manière professionnelle.

 

Il a également relevé que cette 9ème édition est marquée par l’organisation d'une compétition de longs métrages et de courts métrages, outre la programmation pour la première fois du film documentaire dans la compétition officielle, mettant en avant la qualité des films sélectionnés.

 

Il a aussi mis en exergue le programme riche et diversifié de cet évènement, avec à la clé une série d'activités, des projections de films, des débats autour de la thématique retenue cette année, un master class animé par un parterre de réalisateurs et des visites à des centres sociaux.

 

Pour sa part, Abla Hosni, représentante de l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), qui abrite cet évènement, a mis en relief la pertinence de la thématique de cette 9ème édition, mettant l’accent sur la profondeur de la relation entre le progrès scientifique et le cinéma.

 

L'intelligence artificielle offre une opportunité innovante pour la production d'œuvres cinématographiques, a-t-elle expliqué, relevant que l’accueil de cette manifestation par l’UM6P s'inscrit dans le cadre de l’engagement de cette Université en faveur de l'excellence en matière de recherche scientifique et du progrès technologique, et traduit son souci de jeter des passerelles entre l'innovation scientifique et la créativité cinématographique.

 

Au cours de cette édition, dont le cinéma tunisien est l’invité d’honneur, des films représentant le Maroc, l'Egypte, le Mali, l'Arabie Saoudite, la Syrie, la Jordanie, les Pays-Bas et l'Allemagne sont en compétition officielle pour décrocher les prix du festival.

 

A noter que le programme de cette édition prévoit aussi une conférence sur «Le cinéma entre intelligence artificielle et créativité humaine» avec la participation d'un parterre de spécialistes, dont Mohamed Chouika qui procédera, à cette occasion, à la signature de son ouvrage «Le cinéma marocain, de l’accumulation à la sensibilité esthétique».

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 25 Fevrier 2024

Fathiya Tahiri : le songe d’une nuit d’hiver

Dimanche 18 Fevrier 2024

Parution : «Choses vues derrière un écran de fumée»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux