Culture & Société

Tous les articles

8e édition du Festival MOCA : «Pour un Made In Africa Durable»

8e édition du Festival MOCA : «Pour un Made In Africa Durable»

Du 18 au 21 Mai 2023 se déroulera la 8ème édition du festival MOCA (Movement Of Creative Africas), inscrite sous le Haut Patronage du Roi Mohamed VI, en partenariat avec la CGLUA, le Ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, la ville de Rabat ainsi que la Fédération des ICC de la CGEM, les Fondations Hiba et Al Mada, et avec le soutien de Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées.

 

Rabat, la ville lumières sera le carrefour, pendant 4 jours, de rencontres et de festivités entre artistes, entrepreneurs et décideurs publics et privés, engagés dans l'évolution des industries culturelles et créatives au Maroc, en Afrique et dans le monde. La plateforme est dédiée aux innovations et créativités artistiques africaines, un échange qui se veut constructif autour des différents opérateurs des domaines choisis. L’ouverture officielle, prévue le 18 mai, sera précédée d’une conférence de presse à Rabat le 10 mai à la Villa des Arts.

Autour de la thématique «Pour un Made In Africa durable», cette nouvelle édition  va regrouper 46 nationalités d’Afrique, d’Amérique et d’Europe. Sachant que le numérique constitue 3 à 4 % des émissions de gaz à effet de serre, ce thème met en exergue la réflexion sur l’impact de la culture sur les écosystèmes. La culture étant le premier poste mondial de consommation de données (VOD, jeu vidéo, streaming…) dans les pays du nord, l’enjeu est d’amener les professionnels africains des ICC à discuter de la problématique, selon les différents angles de vue et les priorités.

L’événement, initié par le Centre des Cultures d'Afrique, célèbre depuis 2016 les pratiques artistiques et culturelles issues des patrimoines africains. Bien que les créativités africaines inspirent le monde entier, les pays africains ne représentent que 1 % du marché mondial des Industries Créatives et Culturelles selon les données de l’UNCTD, Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement, de 2022.

Le défi à relever est de transformer le potentiel de ce secteur en sources de valeur pérennes pour les territoires, les créateurs et la jeunesse, surtout à travers les technologies. Comme stipulé par Jean-Pierre Elong Mbassi, Secrétaire Général de CGLUA,«Le continent africain doit devenir l’espace d’une innovation solidaire, où les traditions séculaires se mêleront aux modernités en cours pour façonner des espaces urbains hybrides capables de réinventer une citoyenneté consciente, engagée, capable de s’ériger en exemple pour l’ensemble des métropoles du monde

Le programme, constitué de 11 panels s’annonce riche et varié. Des table-rondes seront organisées autour de thématiques telle que l’impact des ICC en Afrique et dans le monde. En plus des pitch investisseurs, des Business meeting, des visites guidées, des Think thank Art and Creativity for change, Le LIVE avec Hatim Ammor, 1Da Banton, Ouenza, Waly Dia, Samia Orosemane…, des ateliers seront dédiés aux jeunes, en mode réalité virtuelle, pour leur faire découvrir les métiers artistiques autrement, selon leur «monde». 

 La gastronomie sera aussi au rendez-vous avec la rencontre entre deux chefs de renommée internationale : le Chef MOHA et le Chef ABEGAN, ainsi que le débat autour «des enjeux de la transition alimentaire».

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 05 Avril 2024

«Abdelhak Najib : un homme, une œuvre» aux Éditions Orion. La quête du Grand Œuvre

Mardi 12 Mars 2024

Les romans de Abdelhak Najib: radioscopie des Etats arabes

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux