PLF 2022 : Net rebond des recrutements au sein de l’administration de la Défense nationale

PLF 2022 : Net rebond des recrutements au sein de l’administration de la Défense nationale

Le projet de Loi de Finances 2022 table sur la création de 26.860 postes budgétaires répartis entre les départements ministériels et institutions contre 21.256 postes pour la LF 2021, soit une hausse de près de 26%.

Parmi ces postes budgétaires, 350 sont destinés au chef du gouvernement, qui est habilité à les répartir entre les différents départements ministériels ou institutions, dont 200 postes budgétaires sont réservés au profit de personnes en situation de handicap.

Dans le détail, la répartition des postes fait ressortir que trois départements s’accaparent 85% des postes. L’administration de la Défense nationale s’octroie 10.800 postes, soit une part de 40%. De ce fait, les recrutements devraient augmenter de plus de 157,14%.

Le ministère de l’Intérieur se verra doté de 6.544 postes contre 8.554 en 2021, soit une baisse de 20%. Quant au ministère de la Santé et de la Protection sociale, il sera renforcé par 5.500 postes, soit un taux de 20,5%, le même niveau que celui de l’année dernière.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 21 Janvier 2022

Finances publiques : 2022 démarre avec des doutes

Jeudi 20 Janvier 2022

Réglementation des changes: «Une logique d’assouplissement progressif»

Lundi 17 Janvier 2022

La Livre turque craque

Samedi 15 Janvier 2022

Industrie du microcrédit: la transformation se fait toujours attendre

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux