Opinions libres

Tous les articles

Autorisations de voyager: Flou artistique

Autorisations de voyager: Flou artistique

 

 

             

 

      Par Abdelhak Najib

Écrivain-Journaliste  
 
L’équation qui nous préoccupe paraît très simple. Pourtant, elle pose de sérieux problèmes à beaucoup de Marocains qui veulent voyager à l’étranger. 


 
De nombreux témoignages que nous avons recueillis font état de mesures strictes dans les aéroports marocains, notamment celui de Casablanca, où des voyageurs ont été sommés de présenter une autorisation dûment remplie et signée par les autorités préfectorales octroyant au citoyen le droit de quitter le territoire national.

Sauf que les choses ne sont pas aussi simples qu’il n’y paraît. 


Devant la division des Affaires intérieures de la préfecture de Casablanca, à titre d’exemple, les personnes désireuses d’avoir cette autorisation de voyager, ont reçu la réponse suivante : Vous n’avez pas besoin de ce papier pour voyager si vous avez un pass vaccinal. Arrivées aux postes frontières, ce même papier d’autorisation de quitter le territoire leur a été demandé dans le desk de l’enregistrement par la police et avant de monter dans l’avion. Certains ont pu convaincre quand  d’autres ont été refoulés pour aller chercher le papier en question sinon pas de sortie du Maroc.  
 


Qui a raison ? Qui a tort ? Pourquoi dit-on une chose et son contraire ? Pourquoi les services au niveau de la préfecture et dans les aéroports n’ont-ils pas accordé leurs violons ? Silence radio ! Curieux.
 
 


Pourtant, les mesures et les directives sont claires ou du moins elles le semblent. Quitter le pays est bel et bien soumis à certaines conditions. Les personnes vaccinées sont autorisées à quitter le territoire national 15 jours après avoir reçu la seconde dose et sur présentation du pass vaccinal ainsi que des documents exigés pour l'entrée dans le pays de destination comme le test PCR entre autres. 


Pour les citoyens marocains non vaccinés, la procédure est différente. Ces derniers devront fournir un motif impérieux et disposer d’une autorisation exceptionnelle délivrée par les autorités locales. Dans ce sens, les motifs retenus pour avoir cette autorisation sont les raisons de santé (rendez-vous médical), les raisons professionnelles ou encore la poursuite des études à l’étranger. Et surtout, et c’est là le clou de toute cette équation à deux inconnues, cette demande doit être formulée auprès de la division des Affaires intérieures de la préfecture du lieu de résidence. 
 

 

En plus d’une demande écrite indiquant la destination, le motif impérieux ainsi que la date de départ, des pièces justificatives devront être ajoutées : une copie de la CIN, une copie du passeport, une copie du visa le cas échéant, ainsi qu’un document justifiant le motif impérieux. Et les autorités de préciser en soulignant : «Sans cette autorisation, quitter le territoire sera impossible pour les citoyens marocains non-vaccinés.» 
 

 

A priori, on y voit plus clair. Le flou dans cette affaire naît de la confusion entre voyageurs vaccinés et voyageurs non-vaccinés. C’est-à-dire que les personnes disposant d’un pass vaccinal peuvent quitter le Maroc sans aucune autorisation spéciale, contrairement aux personnes non vaccinées. L’amalgame serait donc fait au niveau des aéroports où il semblerait que l’on demande même aux personnes munies d’un pass vaccinal de produire une autorisation de quitter le territoire national. Dans ce sens, il faut préciser que les mesures mises en place par les autorités sont limpides : «Les personnes disposant d’un pass vaccinal peuvent quitter le Maroc sans nul besoin de documents supplémentaires. Elles peuvent également se déplacer sur l’ensemble du territoire national sans restriction». 


Cherchez l’erreur !

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 25 Novembre 2021

Covid-19 : la suspension des vols directs avec la France décalée jusqu’au 28 novembre

Jeudi 25 Novembre 2021

Covid-19: le Maroc suspend ses vols avec la France à partir du 26 novembre

Jeudi 25 Novembre 2021

Covid-19: le Maroc prolonge l'état d’urgence jusqu’au 31 décembre 2021

Mardi 23 Novembre 2021

Covid-19: amélioration continue des indicateurs, vigilance sur la situation en Europe

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux