Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

laquotidienne

Soutien au pouvoir d’achat : El Otmani met en valeur les différentes dispositions prises par le gouvernement

Soutien au pouvoir d’achat : El Otmani met en valeur les différentes dispositions prises par le gouvernement
Mardi 20 Avril 2021 - Par laquotidienne

Saad Eddine El Otmani, chef du gouvernement, a dressé le bilan des réalisations effectuées par l’Exécutif depuis sons investiture pour soutenir le pouvoir d’achat des Marocains.
Parmi les dispositions phares figure notamment le lancement du dialogue social qui a abouti à l’accord de 25 avril 2019 avec une hausse de 400 à 500 DH pour tous les fonctionnaires selon leur échelle. Le salaire minimum a été augmenté de 10% dans le secteur privé et les allocations familiales de 100 DH par enfant dans la limite de trois enfants dans les deux secteurs (privé et public). 

Concernant les revendications sectorielles, le gouvernement s’est efforcé de répondre favorablement à certains d’entre elles, notamment celles relatives aux 12.000 infirmiers et infirmières et quelques autres dossiers concernant des catégories exerçant au ministère de l’Education nationale.

L’Etat a également augmenté les recettes des accidents de travail et des maladies professionnelles qui ont bénéficié à 36.000 personnes au 31 mars 2021. Il a aussi augmenté à partir du 1er janvier 2018 le minimum de la retraite à 1.500 DH.

En parallèle, le gouvernement a poursuivi la politique de stabilisation des prix des produits de base à travers le soutien apporté à la Caisse de la compensation à hauteur de 13 milliards de DH par an. Une stratégie de veille et de contrôle a été déclinée pour permettre un approvisionnement adéquat des marchés tout en s’assurant de la qualité des produits à des prix compétitifs.

En dépit de l’impact de la crise sanitaire sur l’économie nationale à l’instar des autres économies dans le monde, le gouvernement a poursuivi le soutien au pouvoir d’achat des citoyens en activant de nombreuses dispositions exceptionnelles, et ce afin de préserver l’emploi et soutenir les employés du secteur informel. Le total des ménages bénéficiaires a atteint 5 millions. Dans le même ordre d’idées, l’Etat a décidé de soutenir dernièrement les secteurs les plus impactés.

Selon un rapport du haut- commissariat au Plan (HCP), ces dispositions ont permis à 9,2% des habitants de ne pas basculer vers le seuil de pauvreté et à 7,8% vers le seuil de la vulnérabilité.

Le même rapport fait état de la hausse, entre 2013 et 2019, de 2,7% du revenu annuel par habitant. Le taux de la pauvreté est passé de 4,8% en 2014 à 1,7% en 2019 au niveau national. La part des personnes vivant en situation de vulnérabilité est passée de 12,5% à 7,3%. 

Concernant les inégalités sociales, 20% des ménages les plus pauvres ont vu leur situation s’améliorer de 3,5% au cours de la même période contre 2,9% pour la classe moyenne et 2,4% pour la classe riche. Cela a eu un effet positif sur l’Indice de Gini, qui est passé de 39,5% en 2013 à 38,5% en 2019.

Ces exemples d’indicateurs et de statistiques positifs sont le témoin des réalisations du gouvernement, qui ont permis d’améliorer et de soutenir le pouvoir d’achat des citoyens, des fonctionnaires, des salariés, des retraités et des catégories les plus vulnérables. 

El Otmani a affirmé que son gouvernement est conscient que les attentes des Marocains sont plus importantes.

 

Partage RÉSEAUX SOCIAUX