Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Les originalités de Trump

Les originalités de Trump
Mardi 01 Octobre 2019 - Par Finances News

Par Fatima Ouriaghli, Directrice de la publication


 

Donald Trump est de nouveau dans de sales draps. La procédure de destitution (impeachment) lancée par les Démocrates divise la classe politique américaine et place l’opinion publique au centre d’un capharnaüm dont l’enjeu ultime reste les prochaines élections présidentielles en 2020.

Dans la tourmente pour avoir demandé au président ukrainien, Volodymyr Zelensky, d'enquêter sur l'ancien vice-président Joe Biden, candidat sérieux à la prochaine échéance présidentielle, Trump affiche pourtant un semblant de sérénité qui n’est trahie que par ses Tweets offensifs.

Peu probable que les Démocrates, qui accusent le président américain d’«abus de pouvoir», puissent en effet le faire destituer, et ce d’autant que les Républicains détiennent la majorité au Sénat.

D’ailleurs, depuis qu’il est devenu locataire de la Maison Blanche, le milliardaire new-yorkais traîne des casseroles et des affaires embarrassantes, médiatisées à outrance, mais qui ont fini par se dégonfler. C’était le cas de l’enquête sur l’ingérence russe dans les dernières élections américaines, ou encore lorsqu’il a été soupçonné de faire obstruction à la justice en essayant de mettre fin à une enquête du FBI.

Sauf qu’une affaire qui surgit à quelques encablures de la présidentielle n’est pas forcément bon signe. Trump en est conscient. C’est pourquoi, aujourd’hui, les Républicains vont au charbon pour tenter de décrédibiliser des Démocrates accusés de faire de l’«harcèlement présidentiel» et une «chasse aux sorcières de caniveau».

Reste maintenant à savoir si tout ce tintamarre aura une influence sur le vote des électeurs. Des électeurs auxquels celui qui a «twitterisé» la communication de la Maison Blanche va certainement opposer un argument économique imparable : le taux de chômage aux Etats-Unis n’a jamais été aussi bas en 50 ans. Suffisant pour qu’il soit réélu ?

Si c’est le cas, le monde devra alors continuer à composer avec ce que l’ancien président français Nicolas Sarkozy appelle «les originalités de Trump».

 

 

Actualités Marocaines

Partage RÉSEAUX SOCIAUX