Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Editos

Errements trumpiens

Errements trumpiens
Jeudi 30 Janvier 2020 - Par Finances News

Par Fatima Ouriaghli, Directrice de la publication


 

Un Benjamin Netanyahu tout sourire aux côtés d’un Donald Trump habité par un satisfecit à peine voilé. La connivence flagrante entre le Premier ministre israélien et le président américain ne laissait aucun doute sur le contenu du fameux «plan de paix» : avant même que Trump n’en dévoile le contenu, l’on savait déjà qu’il était taillé sur-mesure pour son allié historique, l’Etat hébreu. Morceaux chosis :

• Reconnaissance de Jérusalem comme «capitale indivisible d’Israël»;

• Reconnaissance de l'annexion par Israël à son territoire des colonies implantées en Cisjordanie occupée, notamment dans la vallée du Jourdain;

• 4 ans de négociations pour pouvoir créer un Etat palestinien, avec une capitale dans les faubourgs de Jérusalem-Est;

• Gel de quatre ans de la construction de nouvelles colonies israéliennes…

• Investissement international de 50 milliards de dollars pour créer 1 million d’emplois pour les Palestiniens au cours des dix prochaines années.

Rien que ça ! L’on s’en doute, ce plan, qui porte atteinte aux droits du peuple palestinien et torpille la création d'un Etat palestinien avec Al Qods-Est comme capitale, a été rejeté en bloc par l’Autorité palestinienne. Et du côté de l’ONU, la posture est claire : l’Organisation s’en tient aux «frontières reconnues sur la base des lignes définies en 1967». 

Il faut l’avouer : Trump a une vision assez particulière de la paix et il a osé exporter ses originalités jusque sur la scène israélo-palestinienne. Ce n’est pas en trafiquant l’Histoire pour fouler du pied les consensus internationaux qu’il pourra trouver une solution de paix durable entre les deux pays.

Ce n’est pas en faisant preuve de partialité qu’il peut s’ériger en «émissaire» pour la paix. Ce n’est pas non plus en agitant des milliards de dollars qu’il peut résoudre un problème éminemment politique.

Bref, Trump est un dirigeant exotique, pour ne pas dire toxique, d’autant qu’avec son soi-disant plan, il complexifie davantage une situation qui paraissait déjà insoluble.

Encore des errements trumpiens !

 

 

actualités internationales

Partage RÉSEAUX SOCIAUX