Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Editos

Alger: MENSONGES ET DUPLICITÉ

Alger: MENSONGES ET DUPLICITÉ
Jeudi 08 Avril 2021 - Par admin

Par: Fatima Zahra Ouriaghli, Directeur de Publication

 

Si la réussite de la diplomatie marocaine pouvait tuer, le pouvoir algérien en serait la première victime, mort par asphyxie. Car à chaque fois qu’une plaque d’un pays étranger est accrochée sur les murs de Dakhla ou Laâyoune, comme vient de le faire le Sénégal, Alger suffoque et s’automutile l’esprit.

Comment diable font les Marocains pour qu’en à peine un peu plus d’un an, plus d’une vingtaine de pays aient ouvert des représentations diplomatiques dans les provinces du sud, se demandent-ils certainement ? Pour peu que les calciques du pouvoir algérien aient un peu de jugeote, la réponse est à puiser dans cette phrase : la vérité finit toujours par triompher, quand bien même elle est obscurcie par le mensonge.

Si tous ces pays, et bien d’autres, se joignent à la justesse de la cause nationale, c’est d’abord parce qu’ils souscrivent à une vérité historique, la marocanité du Sahara, et qu’ils ne peuvent laisser leur esprit pollué par les contrevérités distillées depuis des décennies par le pouvoir algérien.

Le Maroc s’appuie sur un seul postulat, la vérité, quand Alger use de coups foireux et de manœuvres dilettantes, à des fins mesquines, pour entretenir ce conflit artificiel autour du Sahara. Le Maroc, comme l’a réaffirmé le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, «est attaché au processus politique et accompagne de manière constructive les démarches entreprises par le secrétaire général des Nations unies dans ce cadre», quand, de son côté, Alger use et abuse de la fourberie pour torpiller ce processus.

Le règlement du conflit autour du Sahara marocain reste tributaire d’un dialogue sérieux et responsable entre les deux véritables parties que sont le Maroc et l’Algérie. Mais ne soyons pas dupes ! En maintenant ce statu quo, en mentant notamment tout le temps à tout le monde, le pouvoir algérien est dans sa zone de confort.

C’est là où il excelle. C’est la posture qu’il adopte, de façon immuable, depuis des décennies. Et à chaque fois qu’un cadre sérieux de négociations est établi, il se défile, pour ensuite se défouler sur le Maroc afin d’ouvrir un autre champ d’hostilités. C’est la tactique des gens qui ont la duplicité dans le sang, tel un virus. 

 

 

 

 

Politique Actualité Politique Maroc-Algérie

Partage RÉSEAUX SOCIAUX