VACANCES AU RABAIS

VACANCES AU RABAIS

Vive les vacances ! L’équipe de Finances News Hebdo prend congé. Votre hebdomadaire sera absent des kiosques pendant quelques semaines et reviendra à la fin du mois. En restant toujours fidèle à sa devise : ne pas juste donner l’info, mais l’info juste.

Comme nous l’avons fait tout au long de ces derniers mois où, depuis plus de deux ans, c’est la pandémie liée à la Covid-19 qui est toujours au cœur de l’actualité. Convenons cependant que même si le coronavirus circule toujours, il pose beaucoup moins de contraintes sur le plan sanitaire. Ce qui légitime le retour de l’opération Marhaba, qui va permettre à des centaines de milliers de Marocains de retrouver leur terre natale. Cela justifie également l’engouement des citoyens à vouloir voyager à l’étranger en cette période estivale.

Sauf qu’entre les restrictions sur les visas imposées par la France et les difficultés à avoir des rendez-vous pour décrocher ce fameux visa Schengen, beaucoup ont dû déchanter. Et c’est peut-être le moment de faire preuve de patriotisme économique, en soutenant notamment le secteur touristique national, qui se remet petit à petit d’une crise qui l’a fortement affaibli.

Encore faut-il que l’offre réponde aux attentes et besoins des Marocains sur le plan qualitatif, mais davantage au niveau des prix. Car, si actuellement les Marocains snobent quasiment le Covid-19, ils sont cependant davantage préoccupés par la cherté de la vie. Depuis plusieurs mois, ils voient leur pouvoir d’achat fondre comme neige au soleil, devant une indifférence quasi outrancière du gouvernement.

Lequel, face à une hausse généralisée des prix, se refuse à prendre des mesures choc comme le font plusieurs Etats à travers le monde, où le pouvoir d’achat est au centre du débat national. Beaucoup de citoyens passeront donc des vacances au rabais, calculette en main, en appréhendant aussi la prochaine rentrée scolaire et les frais qui vont avec. Conséquences  : la grogne sociale devient de plus en plus audible.

Et le #dégage_akhannouch en est le symbole le plus frappant. Le chef de gouvernement prêtera-t-il une oreille attentive à ce mécontentement populaire à l’heure où se prépare le projet de Loi de Finances 2023 ? Se décidera-t-il à s’ouvrir et à communiquer avec les citoyens ? Il faut l’espérer.

Et les attentes à ce niveau sont nombreuses. En tout cas, nous suivons de près ce dossier du pouvoir d’achat et les éventuelles mesures qui pourraient être prises. Car, même si nous suspendons la parution de notre hebdomadaire, vous pouvez toujours nous suivre sur nos sites (fnh.ma, laquotidienne. ma, boursenews.ma et iktissadkom.ma). L’info ne prend pas de congés !  Bonnes vacances !

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 29 Mai 2024

Marrakech : ouverture du GITEX AFRICA 2024

Mardi 28 Mai 2024

MGE 2024 : immersion dans le premier salon de gaming au Maroc

Mardi 28 Mai 2024

Benali détaille l'avancement du projet de gazoduc Maroc-Nigéria

Mardi 28 Mai 2024

Enseignement supérieur: la BAD approuve un financement de 120 millions d'euros au Maroc

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux