Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Editoriaux

LES CHOUCHOUS DU ROYAUME

LES CHOUCHOUS DU ROYAUME
Jeudi 24 Juin 2021 - Par admin

Par: Fatima Zahra Ouriaghli, Directeur de Publication

 

La diaspora marocaine est très choyée. Et elle ne dira pas le contraire. Rares sont les pays qui accordent une telle attention à leurs ressortissants établis à l’étranger. Pour ces Marocains du monde qui ont choisi de revenir au bercail, ces vacances d’été auront forcément une saveur bien particulière.

Non pas à cause du volet sanitaire qui, convenons-en, pourrit la vie à tout le monde. Mais davantage sur le plan socioéconomique. Il faut dire que grâce aux instructions du Roi, qui a posé un geste humanitaire fort, nombre de dispositifs ont été mis en place non seulement pour les inciter à revenir, mais également pour rendre leur séjour agréable, voire inoubliable, après une année 2020 où la plupart d’entre eux n’ont pu retrouver leurs familles.

Pour leur retour, le Maroc a en effet décidé de dérouler le tapis rouge : prix cassés chez la compagnie nationale Royal Air Maroc et au niveau des compagnies maritimes, offres spéciales dans les établissements touristiques, offre MRE pour le train, renforcement de la communication au niveau central et territorial en vue de leur offrir orientation et accompagnement administratif, réductions dans les musées gérés par la Fondation nationale des musées… Rien n’a été laissé au hasard pour faire de cette opération «Marhaba 2021» une parfaite réussite.

Oui, les MRE sont les chouchous du pays. Mais si le Maroc se plie en quatre pour ses Beurs, c’est parce qu’il tient aussi à l’argent des Beurs. Les Marocains résidant à l’étranger irriguent l’économie nationale. Malgré le contexte pandémique, leurs transferts enregistreraient une progression de 7,6% à 73,3 milliards de DH en 2021, et de 2,8% à 75,4 milliards en 2022.

Une manne financière conséquente pour l’économie nationale. Voilà pourquoi les autorités marocaines les chouchoutent tant. Voilà pourquoi ils sont des centaines de milliers de MRE à faire, chaque année, des milliers de kilomètres pour retrouver leur mèrepatrie. Voilà pourquoi, aussi, ils restent toujours attachés à leur pays. Et malgré des années passées à l’étranger, leur fibre patriotique ne s’effrite jamais. 

 

 

 

RAM Actualité Financière Actualité Économique MRE Actualité Maroc

Partage RÉSEAUX SOCIAUX