DES CHOIX POUR L’AVENIR

DES CHOIX POUR L’AVENIR

Par: Fatima Zahra Ouriaghli, Directeur de Publication

 

Vous lisez le dernier numéro de Finances News Hebdo avant les congés annuels. Un repos bien mérité après cette année très particulière chahutée par la pandémie. Le coronavirus, qui s’est insidieusement incrusté dans notre quotidien, continuera cependant, pour longtemps encore, à rythmer l’actualité marocaine et dans le monde.

Dit autrement, nous sommes pris dans la mélasse. Et cela dure depuis plus d’un an. La pénibilité de cette situation se mesure à l’aune des ravages qu’elle a causés, particulièrement au Maroc : une profonde crise, avec en toile de fond une économie laminée et qui peine à se reprendre, un bilan sanitaire dramatique (588.448 contaminations depuis le premier cas signalé en mars 2020 et 9.638 décès au total) et une sévère détresse sociale. Mais, sous l’impulsion du Roi Mohammed VI qui a pris des décisions fortes et salutaires, le Royaume résiste et tente de gérer au mieux cette crise.

Des milliards de DH ont été injectés dans l’économie pour soutenir les entreprises, les salariés et les ménages. Les professionnels de la santé se sont tous mobilisés pour accompagner et soigner les malades de la Covid-19, mais également pour réussir la campagne vaccinale. Et les autorités tentent, vaille que vaille, de maîtriser la situation épidémiologique qui s’est fortement dégradée ces dernières semaines, tout en veillant à ne pas ligoter l’activité économique. Bref, la mobilisation est totale.

A tous les niveaux. Mais le Maroc, comme tous les autres pays, a tiré les bons enseignements de cette crise qui a bouleversé tous les dogmes établis que les gouvernants de cette planète respectaient religieusement. Le monde a changé et la pandémie a secoué les consciences. C’est pourquoi le Royaume a décidé de ne plus être dans la réaction, mais dans l’anticipation. Il prépare sérieusement l’avenir. Il prépare sérieusement sa souveraineté économique et sanitaire. C’est le sens qu’il faut donner à la décision prise de substituer près de 83 Mds de DH d’importations par la production locale.

C’est sous ce prisme qu’il faut aussi apprécier le projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid19 et d’autres vaccins. Des choix pour l’avenir. Des choix judicieux quand on sait que les scientifiques prédisent une accélération de la fréquence et de la gravité de ces épidémies mondiales.

En attendant de vous retrouver fin août pour un nouveau numéro de Finances News Hebdo, nous vous souhaitons d’excellentes vacances. Mais, avec le virus Delta qui a pris racine dans le Royaume, soyez prudents ! Et revenez-nous en bonne santé pour partager avec nous l’actualité brûlante de la rentrée : les élections législatives de septembre prochain.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 22 Mai 2024

Visa Schengen : nouvelle hausse des frais à partir de juin

Mercredi 22 Mai 2024

HPS ouvre un nouveau bureau en Inde

Mardi 21 Mai 2024

Inclusion financière: le ministère de l’industrie et du commerce signe un accord avec Visa et Al Barid Bank

Mardi 21 Mai 2024

Code des douanes et impôts indirects à l'agenda du prochain Conseil de gouvernement

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux