Tanger-Med : la concrétisation d'une vision royale

Économie du Maroc Tanger-Med : la concrétisation d'une vision royale

Le complexe Tanger Med, dont les opérations portuaires de Tanger Med II ont été officiellement lancées cet après-midi par le prince héritier Moulay Hassan, est la concrétisation d’une ambition royale volontariste et visionnaire, a assuré, vendredi, le président du Conseil de surveillance de l'Agence spéciale Tanger-Méditerranée (TMSA), Fouad Brini, soulignant que son site d’implantation, voulu par le Roi Mohammed VI à la croisée des routes maritimes, s’est révélé juste et pertinent.

Ce Complexe dote le Royaume d’une infrastructure de rang mondial sur le Détroit de Gibraltar, et fait du Maroc un acteur portuaire et industriel de premier plan en Afrique et en Méditerranée, a affirmé M. Brini dans une allocution à l'occasion de la cérémonie de lancement des opérations portuaires de Tanger Med II.

La décision clairvoyante du Souverain de lancer les études puis les travaux du port Tanger Med 2, dès la fin de la précédente décennie, au moment ou les économies les plus développées étaient en crise, et en proie au doute, a permis à Tanger Med de tripler ses capacités, en passant de 3 millions à 9 millions de conteneurs par an, a-t-il poursuivi, notant que Tanger Med est aujourd'hui la première capacité portuaire en Méditerranée.

En connectant le Maroc à 77 pays et 186 ports, le port Tanger Med a contribué à installer le Royaume sur la scène maritime internationale et à le hisser de la 83ème à la 17ème place dans le classement de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), a indiqué M. Brini.

Le Président du Conseil de surveillance de TMSA a rappelé à cette occasion que Tanger Med était la 1ère plateforme import-export du Royaume, avec des flux d’une valeur globale de 317 milliards de dirhams, en 2018.

Le port Tanger Med 1 a, au titre de cette même année, traité 3,4 millions de conteneurs, ce qui lui a valu de se positionner comme le premier port en Afrique, devant Port Saïd sur le Canal de Suez, et Durban en Afrique du Sud, s'est félicité M. Brini, ajoutant que Tanger Med était le premier port africain à obtenir le label «EcoPorts», qui distingue les installations qui respectent les normes environnementales de l’"European Sea Ports Organization" (ESPO).

«A ce jour, Les zones d’activités de Tanger Med, ont vu également, l’installation de plus de 912 entreprises ; dans les domaines industriels, logistiques et de services et ont permis la création de plus de 75.000 emplois directs», a-t-il dit.

Le Port de Tanger Med est également devenu le premier port d’entrée des marocains du monde, que le Roi n’a de cesse d’entourer de Sa Haute Sollicitude, a soutenu M. Brini, faisant observer que Tanger Med est un acteur engagé pour le développement humain, grâce aux projets menés par sa Fondation, notamment ceux de réhabilitation des écoles, d’adduction d’eau potable, ou encore le programme plages propres.

 

Un nouveau programme d’investissement de 9 Mds de DH

Cette élan de développement se poursuivra, sous l'impulsion du Roi, à la faveur d'un nouveau programme d'investissement de 9 milliards de Dirhams, a annoncé M. Brini, ajoutant que ce programme d’investissement vise à accompagner la croissance des exportations marocaines, industrielles et agricoles, à travers des extensions des capacités de traitement portuaires, et l’aménagement de nouvelles zones de facilitation, en particulier pour le Transport International Routier.

Cette dynamique contribuera à l’amélioration de la compétitivité logistique du continent africain, et à l’intégration du Maroc dans les principaux corridors logistiques mondiaux, en plaçant Tanger Med dans un proche horizon, dans le top 20 Mondial des ports à conteneurs, a-t-il relevé.

 

Un modèle de PPP

M. Brini n'a pas manqué de souligner que douze ans après le démarrage effectif du Complexe Tanger Med, le modèle de gouvernance de l’Agence Spéciale Tanger Med, est cité régulièrement parmi les meilleures pratiques mondiales, en tant que projet structurant et intégré, particulièrement en termes de partenariat public privé et de synergie industrialo-portuaire.

«A ce jour, plus de 88 milliards de dirhams ont ainsi été investis, dont 53 milliards de dirhams par les opérateurs privés», a-t-il précisé.

Et de souligner que l'essor que connait la région du Nord du Royaume, véritable territoire d’opportunités, connaîtra une nouvelle accélération grâce au nouveau projet ambitieux de la Cité Mohammed VI Tanger Tech, dont le développement se fera en parfaite synergie avec les projets portuaires et logistiques de Tanger Med.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 18 Juin 2021

ZLECAF et défis logistiques: Tanger Med appelé à jouer les premiers rôles

Mercredi 02 Juin 2021

Tanger Med: le chiffre d'affaires en hausse de 18% au 1er trimestre 2021

Mercredi 19 Mai 2021

Tanger: une délégation européenne de haut niveau en visite à l'IFMEREE

Jeudi 13 Mai 2021

Marsa Maroc: quels relais de croissance pour les prochaines années ?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux